Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 00:29

Richard Messina nous fait remarquer que la circulaire précise que le poste doit êre vacant pour être transformé, ce qui est vrai et nous lui en donnons volontiers acte mais nous maintenons qu'à notre connaissance il existe plusieurs supports de postes second degré vacants en SSG qu'il était possible de transformer, le support attribué à Histoire étant rendu par la libération du poste de PRAG. Ensuite s'il s'agit d'assurer le recrutement d'un collègue PRAG dont les titres et travaux sont plus qu'indiscutables pourquoi ne pas indiquer tout de suite que le concours serait de type second concours? 
Nous maintenons donc qu'il était inutile de gaspiller un support d'informatique.

Par ailleurs pour poursuivre sur la question des débouchés des études d'histoire, on nous objecte que les historiens réussissent assez bien aux concours. Aux concours de l'agrégation d'histoire et au Capes d'histoire géographie pour ceux qui ont fait de la géographie (et non de l'urbanisme) dans leur cursus aucun doute! Mais nous avons souligné la baisse très importante des postes aux concours de recrutement  second degré et nous ne sommes pas au bout des restrictions  si l'on en croit MM.Darcos et Sarkozy. 
Ils réussissent de manière  assez modeste   au concours de professeur des écoles et pour qu'ils se casent dans les autres secteurs de la fonction publique encore faudrait-il qu'il y ait des postes!
Si l'on en croit les statistiques officielles, en 2005 14 étudiants titulaires d'un DEA ou DESS et 10 d'une maîtrise  de sciences humaines et sociales ont été admis aux Instituts Régionaux d'Administration, avouons que c'est peut quand on sait qu'il y a 60 000 étudiants en Histoire et 30 000 en sociologie...
Bon d'accord il y a des exemples célèbres, Olivier Besancenot est facteur, fonctionnaire et titulaire d'une maîtrise d'histoire et nous connaissons tous un maire adjoint et conseiller général qui a un cursus d'histoire, mais il a trouvé son emploi après 30 ans de stage! 
Nous ne pensons pas qu'en poursuivant une démarche de création ininterrompue de postes en histoire, qui en définitive ne bénéficie principalement qu'à la carrière du responsable de la filière, nous soyons dans une politique de service public, ni qu'en définitive nous rendions service à terme à ses étudiants en ne posant pas la question des débouchés et d'une fusion avec une grande université pour cette filière.

Partager cet article

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans lbre fsu
commenter cet article

commentaires

Etat de la mobilisation Univ

Notre camarade Sequinot de Lille tient à jour l'état de la mobilisation dans les universités et les IUT. Cliquez sur le lien:

http://www.univ-lille1.fr:80/snesup59-62/mobilisation/

Recherche

Archives