Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 15:31

Défense des collègues…à l’université et à l’IUT, suite et non fin.

 

La vie continue…en bas, avec les problèmes concrets pour des collègues. Problèmes d’aujourd’hui qui annoncent des problèmes de demain.

Des collègues nous signalent le cas de collègues qui s’étaient trouvés en difficultés par rapport à leur service suite au LMD qui avait laminé leur secteur d’investissement principal, cette situation peut se renouveler avec les nouvelles évolutions imposées par la LRU.

Nous avons insisté pour que le programme de la liste Ensemble se préoccupe du sort des collègues qui peuvent se trouver en difficulté à la suite des évolutions de l’université, que ces dernières découlent des réformes ou tout simplement de la désertion de la filière par les étudiants.

Nous avions dans la phase de croissance l’habitude d’un trop plein de service, la décroissance, le vieillissement de certaines formations, la crise dans d’autres, des étudiants qui « votent » avec leurs pieds…et d’autres paramètres comme une gestion plus rigoureuse des moyens, les débouchés ou les perspectives post diplômes à Evry, peuvent entraîner des modifications de volumes horaires pour certaines spécialités pointues.

Les réflexions sur la nouvelle organisation de la licence, les alliances extérieures à nouer doivent intégrer ces paramètres. Il ne s’agit pas pour nous de subordonner la rénovation de notre offre de formation à l’état actuel de nos ressources humaines et terme de spécialisation figée en l’état, mais de prendre en compte la nécessité pour les collègues actuellement en poste de glisser vers d’autres thèmes. On ne peut pas uniquement compter sur les départs à la retraite et des mutations pour renouveler notre potentiel humain d’enseignants en fonction des nouvelles orientations, il faut penser les dispositifs d’accompagnement des collègues en poste et qui restent.

Ce que nous revendiquons c’est la « manière » dans la gestion de ces situations et du concret pour les collègues, non un immobilisme pour faire plaisir à tout le monde mais qui conduirait l’université à une sorte de faillite.

 

Avant même de parler de l’avenir, des situations très concrètes sont à régler de manière positive, nous prendrons deux exemples ceux des collègues PAST de gestion de l’IUT et celui d’un MCF de la même discipline. Nous sommes désolés de prendre encore une fois cette discipline comme exemple, mais, à Evry, elle semble concentrer tous les mauvais exemples de « gestion des ressources humaines » et de « stratégie » !

1) Premier cas. Nos collègues PAST de l’IUT, dont le renouvellement n’a pu se faire en septembre pour cause d’illégalité dans la composition de la CSE de l’époque, ont été « renouvelés », suite à de nombreuses interventions dont celle du SNESup, par une récente CSE mais…Comme le délai, plusieurs mois, est trop long entre leur fin de contrat et la récente décision ils sont nommés comme des nouveaux PAST et non renouvelés. La simple justice veut que ces collègues soient non seulement payés pour le travail effectué depuis leur fin de contrat et leur nouveau contrat, mais rétablis à l’indice qui était le leur. Ils ont loyalement servi l’institution et la défaillance n’est nullement de leur fait !

Pour être complet sur les œuvres de la CSE de gestion (qui heureusement disparaît avec les comités de sélection, ouf !) , elle n’a pas renouvelé l’un des PAST de l’IUT, apparemment sans tenir compte de la spécialité très pointue qui était la sienne…On attend le point de vue des responsables de GLT et du directeur de l’IUT, mais si le fait est confirmé c’est un avertissement pour le travail des futurs comités de sélection et le CA : il y a les personnes et l’intérêt des formations !

2) Deuxième cas. Un collègue MCF entre sur le tard dans la profession après une carrière dans le privé. Il développe un IUP de gestion dans une spécialité originale qui pendant longtemps est considéré comme un fleuron de ce secteur. Pour des raisons obscures (pourquoi une niche aussi innovante et qui faisait d’Evry un leader dans la spécialité est abandonnée?) le collègue doit abandonner ses responsabilités de direction, puis « on » lui supprime des cours de manière arbitraire. Pour un collègue, proche de la soixantaine, mais qui du fait de son entrée tardive dans la profession n’est pas à un échelon élevé, c’est un coup dur au moral et au financier. Il n’est plus possible de laisser se perpétuer ce type de situation sans que la direction de l’université intervienne pour dégager des solutions en accord avec les collègues concernés.

Il y a aura aussi à penser aux jeunes collègues MCF recrutés ces dernières années dans des filières qui battent de l’aile et qui ne portent aucune responsabilité dans des difficultés dont des PR sont les premiers responsables. D’une manière générale nous demandons que les conditions des carrières des MCF soit une préoccupation de l’université.

Il y a aussi le cas de nombre de vacataires dont nous  risquons d’être « obligés de nous séparer » comme "on" dit chez les adhérents du MEDEF et qui méritent plus d’égards qu’un simple « il n’y a plus de vacations pour vous ! ».

L’université ne peut opérer sa mutation en négligeant les personnels, nous intervenons en priorité pour les enseignants chercheurs et les autres enseignants qui sont dans notre champ de syndicalisation, mais nous pensons aussi à tous les personnels. Au-delà des mots il faut une véritable politique des personnels sous la responsabilité d’un VP et un service du personnel qui fonctionne.

Le rôle d’un syndicat c’est aussi de rappeler ces questions, y compris à ses amis.

 

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans Défense des collègues
commenter cet article
11 mai 2007 5 11 /05 /mai /2007 09:13

 Défense des collègues MCF stagiaires de gestion

 

 

Deux jeunes collègues ont été recrutées l’an dernier en gestion et le fait mérite d’être noté,   avec des CV tout à fait normaux.

Depuis dans la débandade de la gestion côté PR en particulier et avec les bizarreries de la commission de spécialiste rien n’a été fait pour réunir la dite commission pour l’examen de leur titularisation. Pour leur entrée dans la carrière, non seulement on les laisse se débrouiller seules, dans l’espace sinistré qu’est devenue la gestion, avec des formations , mais rien n’est préparé pour la procédure de titularisation.

Voilà deux jeunes collègues que l’on fait venir à Evry (alors qu’elles étaient élues ailleurs) sur la promesse d’un développement de la gestion et du lancement de la recherche et qui se retrouvent dans une UFR à problèmes (c’est un euphémisme !), avec un département de gestion qui bat de l’aile et où le prof qui les a fait venir s’empresse de demander son exeat !  

Le moins que l’on puisse faire c’est d’exiger une réunion de la CSE, préparée sérieusement par le service du personnel, où l’on s’assure du quorum (bref pas comme d’habitude) pour que nos jeunes collègues soit traitées normalement, comme il se doit dans une vraie université même si c’est en SSG.

Pour que la déontologie de l’enseignement supérieur soit respectée nous demandons au président de prendre cette affaire en main, de la convocation de la CSE qui est de sa responsabilité à la réunion de cette réunion en passant par un suivi de sa convocation et de l’obtention du quorum.

 

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans Défense des collègues
commenter cet article
8 décembre 2006 5 08 /12 /décembre /2006 07:40

Contractuels rien n'avance vraiment

 

  

 

Nous avons écrit le papier ci dessous il y a plus d'un mois et il ne semble pas que les choses bougent vraiment sur certains dysfonctionnements que nous pointions: l'absence de transparence sur les supports à l'IUT en particulier, l'utilisation de supports de postes enseignants en SSG  pour des contractuels IATOS, la confusion entre les supports CFA (contrats privés) et université ou IUT même si l'on sent  un début de clarification en SSG.

La seule nouveauté et nous ne pouvons que nous en féliciter c'est de poser la question d'un plan de résorbtion de la précarité dans l'enseignement supérieur.

 

Le 22 octobre nous écrivions:

L’action des contractuels continue.

Après la tentative de certaines personnes de se placer sur un terrain polémique contre le SNESup et la présidence qui a fait long feu, les questions de fond restent posées, celle de l’intérêt de l’institution et du maximum de garanties pour les personnes. Les vraies responsabilités sont du côté du ministère et de son représentant le Recteur, mais l’université d’Evry doit  aussi clarifier la situation interne après des années de gestion à la petite semaine

  • Tous les supports de postes de titulaire de l’IUT et de l’université doivent être connus, nous n’en sommes pas là à l’IUT en particulier.
  • Le recrutement de titulaire doit être une priorité et le recours aux contrats précaires ne doit intervenir que quand il n’y a pas de possibilités de recrutement de titulaire et que le service, l’intérêt de l’institution le nécessite.
  • Il faut clarifier la question des supports CFA et des supports université et IUT
  • Nous récusons l’utilisation de supports de postes enseignants pour des contractuels IATOS comme c’est le cas en SSG. On ne peut se plaindre du manque d’encadrement en enseignants et utiliser les postes d’enseignements à d’autres fins.
  • Nous ne souhaitons pas voir se perpétuer des modèles de gestion privée et de favoritisme pour certaines personnes. Les notions de compétence, de diplômes, de qualifications reconnues et attestées doivent aussi être la règle pour le recrutement ou le renouvellement des contractuels. C’est une garantie pour l’université et notre travail avec l’ensemble des personnels.
  • Un travail de clarification entrepris par la DRH doit être mené à son terme.
  • Le financement des contractuels doit être transparent, il est pour nous hors de question que le budget collectif finance des postes par des supports d’enseignants par exemple ou sur budget de la dotation d’Etat, alors que des diplômes ont des ressources de nature privée ou hors état (CFA, FC).
Nous nous félicitons de la présence du SNASUB FSU, un syndicat des personnels, responsable mais aussi  indépendant de la hiérarchie,  des partis politiques et du patronat. Nous avons toujours considéré que ce n’était pas aux enseignants de diriger les syndicats de personnels ni à leur dicter leur conduite et la forme de leurs luttes. Nous sommes solidaires face à l’injustice et à la précarité mais nous ne jouerons jamais les contractuels contre les titulaires, ni des contractuels contre la direction, ce n’est pas de cette manière que nous concevons l’action.
Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans Défense des collègues
commenter cet article
5 novembre 2006 7 05 /11 /novembre /2006 21:06

 

La réponse de l'administration (Service du SG)

Monsieur,

En réponse à  votre courrier du 25 octobre.
Salles inoccupées : Au service planning lorsque nous consultons CELCAT, toutes les salles ont été réservées. Dans la pratique, effectivement une majorité de salles sont inoccupées, c'est pourquoi il a été demandé aux agents du S.L.M d'effectuer un contrôle les semaines 45 et 46, de l'occupation de l'ensemble des salles et ceci pour chaque bâtiment.
Attribution des salles bâtiment Facteur Cheval :  La gestion des salles de ce bâtiment est faite par une personne de l'U.F.R. 
Difficultés rencontrées par cet enseignant, il suffit lors des demandes de planning en  début de chaque semestre que la responsable de filière précise les problèmes rencontrés par cet enseignant et trouver des solutions.

Restant à votre entière disposition pour tous  renseignements  complémentaires.

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans Défense des collègues
commenter cet article
23 octobre 2006 1 23 /10 /octobre /2006 06:37

 Pour aider notre administration et informer quelques présidentsde CSE, gestion en particulier, nous mettons ces documents à disposition.

 

A propos des commissions de spécialistes

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/guide-fonctionnement-commissions-specialistes.pdf  

 http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/copie-1-decret-modificatif-relatif-aux-commissions-de-specialistes-de-l.doc  

Quel rôle pour l'a dministration? Le référentiel des secrétaires généraux. Source l'association des secrétaires généraux d'université, site de la CPU

 http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/referentiel-sg.doc

 Quand  certaines personnes ne comprennent pas en Sciences sociales et gestion en perticulier...

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/saisine-du-tribunal-administratif---service-public-fr.htm

 Si des personnes ont des problèmes de compréhension, nous répondrons volontiers à leurs demandes d'explications, nous sommes aussi  disponibles pour organiser des stages intensifs de formation administrative et juridique...

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans Défense des collègues
commenter cet article
25 septembre 2006 1 25 /09 /septembre /2006 09:41

SEPTEMBRE 2006

Le Snesup Evry intervient :

 

 

1)      Les élections au CTPU Comité technique paritaire des personnels de statuts universitaires

 

Les élections se déroulent  du 4 septembre au 4 octobre 2006, or le 22 septembre les services de l’université (Secrétariat général et service du personnel enseignant) n’avaient non seulement pas envoyé le matériel de vote aux personnels concernés, mais en plus il semble qu’ils ne le trouvent pas !

Evry est une des rares universités où le matériel de vote n’a pas été mis à disposition des personnels Dominique Bruguera est intervenu auprès du Président Messina et du SG du Snesup Jean Fabbri qui a pris contact avec le président.

C’est un nouveau dysfonctionnement de ces services qui est inquiétant pour les personnels enseignants (voir plus loin d’autres exemples).

http://www.snesup.fr/navigation/general/page.php?rubrique=élections_ctpu_2006

2)      Problèmes personnels : après de multiples interventions auprès de la direction de l’IUT, auprès des services du rectorat et de l’IUT (qui ne connaissent pas les textes), nous avons obtenu qu’une collègue bénéficie d’un mi-temps rendu indispensable par sa situation suite à un accident.

Past de gestion .Nous intervenons pour que les collègues Past renouvelés en gestion voient leur élection confirmée par un conseil restreint et que les recrutements dans cette discipline se fassent dans la légalité et de manière raisonnable !

 

 

Retraites des enseignants chercheurs. L’université doit mettre en place le traitement des dossiers, rien n’est encore fait alors que le nombre de dossiers doit s’accroître dans les années qui viennent.

Rappel : les dossiers des collègues second degré sont traités par le rectorat.

3)      Personnels IATOS. Comme pour les personnels enseignants le bilan de la gestion de l’ex  VP leader du SGEN CFDT, Nicolas Billy, est catastrophique, joint  aux mesures libérales du gouvernement UMP sa gestion a des conséquences catastrophiques pour de nombreux IATOS et les secteurs où ils intervenaient. Les promesses électoralistes et démagogiques de l’ancien VP , un CDI pour tous, ne sont pas tenables légalement, d’autant plus que le Recteur aggrave la situation en exigeant des contrats de 10 mois. La situation est aussi inquiétante à l’IUT où la direction refuse de communiquer la situation des postes. Par ailleurs de nombreuses ambiguïtés sur les supports de postes sont entretenues dans certains secteurs IUT, SSG entre les personnels payés par le CFA et ceux payés par l’université, supports de postes vacants et supports strictement payés par l’université, enfin des postes d’enseignants (Prag, PRCE,…) sont occupés par des personnels « administratifs » aux diplômes et aux attributions peu claires en SSG !

Dominique Bruguera est intervenu auprès du président qui a précisé sa politique dans un sens que nous approuvons : respecter la légalité  mais faire le maximum pour les personnels quand c’est possible.

Par ailleurs le SNESUp Evry soutiendra l’action des personnels sur ces questions, le secrétaire a rencontré la CGT et M. Garandeau élu IATOS au CA.

4)      Postes d’enseignants. Si la procédure pour les demandes de cette année nous semble plus claire et plus responsable que celle de l’ancienne équipe l’an dernier, il reste que l’IUT et l’Université ne disent rien sur le nombre de postes vacants (Enseignants chercheurs, PAST, Prag, PRCE…). Il est urgent que ce point soit clarifié !

5)      Etudiants sans papiers. Dominique Bruguera est intervenu auprès du Président Messina  pour que chacun respecte son rôle.  Nous avons été alertés par le réseau RESF et le collectif étudiants sans frontières sur un cas typique, celui d’un ancien prépa du Parc des Loges auquel l’inscription en filière scientifique était refusée à propos d’une question de renouvellement de papiers ! Les autres services de scolarité, Orsay par exemple, s’appuient sur des textes pour dissocier ce qui relève de la légalité de l’enseignement supérieur, du travail du ministère de l’intérieur. Nous restons vigilants !

6)      Respect des règles et de la légalité. Le Snesup est à nouveau intervenu pour que la légalité soit respectée dans le fonctionnement de la CSE de gestion. Nous souhaitons que les risques de conflit et de recours au TA qui naissent du non respect du droit dans ces secteurs (CSE de langues et gestion, élection du directeur de l’UFR SSG, absence de directeur officiel en TEC)  soient éliminés. L’UFR SSG et le secteur gestion de l’université et de l’IUT n’ont pas besoin de nouvelles sources de difficulté alors que rien n’est réglé ni sur le plan administratif, ni sur le plan de la recherche dans ces secteurs.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans Défense des collègues
commenter cet article
8 juillet 2006 6 08 /07 /juillet /2006 12:58

Communiqué du Snesup Evry

 

Evaluation et démocratie.

 

Une évaluation sérieuse dans tous les domaines est une garantie pour tous les collègues, le personnel IATOS, les étudiants et partenaires, enfin c’est une nécessité pour l’institution et son image.

 

Deux propositions de promotion à la classe exceptionnelle et  à la hors classe, l’une du CS restreint, l’autre du CA restreint posent de graves questions et lèsent des collègues PR et MCF dont l’activité de recherche, mais aussi l’implication dans le développement de l’université et le respect de ses règles et des lois ne souffrent aucune contestation. Ces décisions qui émeuvent au-delà des collègues concernés par une promotion, s’inscrivent aussi dans une tentative d’empêcher à tout prix une évaluation qui se cristallise contre notre camarade Waksman qui soutient clairement le président dans cette dimension du programme de la liste Ensemble. Il est regrettable que certaines personnes  fassent passer leurs rancœurs nées de l’échec de leurs ambitions avant l’intérêt général de l’université et de l’IUT d’Evry.

Les promotions : il s’agissait de promouvoir à la classe exceptionnelle de professeur un PR et un MCF à la hors classe, l’université se voyant attribuer deux possibilités après les promotions effectuées par le CNU :

La procédure habituelle dans les universités et au CNU est la suivante : les dossiers des candidats sont tout d'abord examinés par le CNU, puis pour les candidats non retenus à ce niveau renvoyés à l'université d'origine pour examen local. Il est communément admis qu'au niveau national, ce sont principalement les critères scientifiques qui sont pris en considération, tandis qu'au niveau local les services rendus à l'institution sont aussi pris en compte.

Les choix du CS et du CA n’ont été en aucune manière étayés par un examen basé sur une évaluation claire, basée sur des critères publics qui prennent en compte l’ensemble des activités des collègues promouvables. Aucun élément n’a été fourni par le 2° VP du CA en charge des questions de personnel jusqu’à présent, qui puissent permettre une appréciation fondée des membres du CS et du CA restreints.

Cette question des promotions s’ajoute à de nombreuses irrégularités constatées dans le secteur de la gestion du personnel  et à un  fonctionnement totalement déficient du CA restreint (pas de documents préparatoires, pas de comptes rendus).

Il y a de trop graves dysfonctionnements dans la gestion des problèmes de personnels, sur ce point et en général, pour que cette charge reste entre les mains de l’actuel 2° VP du CA.

 
La section du Snesup Evry soutiendra toute initiative, y compris devant le TA ou autres juridictions si nécessaire, pour que ces propositions du Ca et du CS, soient corrigées et pour que les collègues puissent reprendre confiance dans les organes de l’université et s’investir au service de l’intérêt collectif.

 Nous soutenons résolument le président Richard Messina dans son travail de réorganisation de l’université, de rétablissement des règles légales de fonctionnement et sa volonté de promouvoir une évaluation transparente condition de la démocratie et de l’efficacité.

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans Défense des collègues
commenter cet article
10 mars 2006 5 10 /03 /mars /2006 15:03


Paris, le 10 mars 2006  

Monsieur le Président  Monsieur le Président,

 

Ces faits concernent particulièrement les recrutements et renouvellement des PAST, pour lesquels ont été relevés: l'incertitude sur les dates de tenue des séances, de brusques modifications dans la durée des recrutements, l'adoption en guise de critère de recrutement d'une définition des services sans rapport avec les textes statutaires, ou encore la non transmission de candidatures.

 Ces faits sont graves et l'éventualité de suites juridiques est à l'étude. Notre syndicat attache une grande importance à ce que l'organisation des concours de recrutement assure aux candidats le maximum d'équité et d'éthique.

 

 

 Nous voyons dans la composition de la commission une des origines des dysfonctionnements observés, et nous soutenons la demande forte que soit revue la liste des personnalités extérieures. La présence de personnes dont les activités professionnelles relèvent de la justice n'est pas acceptable dans un jury de recrutement. 

 

 

Prenant bonne note des engagements que vous avez exprimés pour la révision de cette commission, nous insistons auprès de vous pour qu'elle intervienne le plus tôt possible.

 

 Veuillez croire, Monsieur le Président, à l'expression de notre sincère considération.

 

Noël BERNARD

 

 Responsable du secteur Affaires Personnelles

 

 

 Université d’Evry

 

 

   Le SNESUP a été alerté sur les irrégularités intervenues dans le fonctionnement de la Commission de Spécialistes en 6ème section.

 Boulevard François Mitterrand
91025 EVRY CEDEX

 

 

   n/réf : NB/vd/06.20

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans Défense des collègues
commenter cet article
11 avril 2005 1 11 /04 /avril /2005 00:00
Repost 0
Published by snesup evry - dans Défense des collègues
commenter cet article
22 mars 2005 2 22 /03 /mars /2005 00:00
Repost 0
Published by snesup evry - dans Défense des collègues
commenter cet article

Etat de la mobilisation Univ

Notre camarade Sequinot de Lille tient à jour l'état de la mobilisation dans les universités et les IUT. Cliquez sur le lien:

http://www.univ-lille1.fr:80/snesup59-62/mobilisation/

Recherche

Archives