Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 octobre 2005 3 19 /10 /octobre /2005 00:00

Au 6 mars 2006, le CNE ne fait figurer aucune information sur ce rapport. Il n'y a eu aucun débat, aucune réflexion d'ensemble dans l'université sur cette question.

La seule information parvenue est le demande de suppression de la référence à la règle à calculer de Nicolas Billy!

 

Le pré rapport du CNE sur l'université d'Evry est consultable sur le blog de la liste Ensemble pour une nouvelle ambition

http://ensemble.elections2005.over-blog.com/

Le SNESup Evry donnera son appréciation sur ce pré rapport mais a donné la priorité à la diffusion de ce document à tous les personnels.

C'est aux personnels de se saisir de cette réflexion pour mener la leur et débattre des solutions à apporter à la situation mise en évidence par les experts mais que tout le monde perçoit.

La prioruité du SNESup est la défense des intérêts de toutes les catégories de personnels et ceux des étudiants.

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans Archives 2005
commenter cet article
14 octobre 2005 5 14 /10 /octobre /2005 00:00
 

COMMUNIQUE DU SNESUP- UEVE

 

 

Les adhérents de la section SNESUP réunis le 13/10 en Assemblée Générale communiquent :

 

« Le 18 octobre prochain, lors du CA de l’université, le président va proposer au conseil deux nouveaux collègues enseignants afin d’élargir l’équipe de direction.

 

Nos accords avec le SGEN-CFDT (liste « Bâtissons ») prévoient que sur les deux collègues, un est issu de la liste « Ensemble », l’autre de la liste « Bâtissons ».

 

Les listes « Ensemble » ont été rendues largement victorieuses par nos collègues-électeurs.

Notre camarade Gilles Waksman, élu au CA, a initié ces listes, soutenues par notre syndicat et a mené la liste des collègues de rang A.

 

La section du SNESUP demande donc au président de proposer ce collègue et camarade pour faire partie de l’équipe de direction.

 

Le SNESUP souhaite participer à la direction de l’université sur la base du programme des listes « Ensemble ». Ce programme, établi à partir des constats faits par les collègues de la situation actuelle de l’université, conforté aujourd’hui par le pré-rapport d’évaluation du CNE, préconise des changements profonds dans la gouvernance de l’université.

 

Le SNESUP souhaite prendre toute sa place dans l’organisation du débat que ne manquera pas d’organiser la direction de l’université, au travers par exemple « d’Etats Généraux » comme le recommande le pré-rapport du Conseil National d’Evaluation.

 

Enfin, nous pensons que l’urgence de la situation impose que prime la réflexion stratégique et qu’ainsi, les questions de personnes soient définitivement dépassées. »

 

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans Archives 2005
commenter cet article
24 septembre 2005 6 24 /09 /septembre /2005 00:00

 

Il existe à l'université d'Evry une Ecole doctorale thématique centrée sur la génomiquehttp://www.uvsq.fr/ed/genomes/

 et une Ecole doctorale de site qui regroupe toutes les thématiques hors génomique.

http://www.univ-evry.fr/PagesHtml/Ecoles_Doct/ED.htm

 C'est de cette dernière qu'il s'agit dans l'avis des experts du ministère.

 http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/avis-ed.doc 

 

Repost 0
21 septembre 2005 3 21 /09 /septembre /2005 00:00
Repost 0
Published by Monteil.DES MEN - dans Archives 2005
commenter cet article
21 septembre 2005 3 21 /09 /septembre /2005 00:00

Relevé de conclusions de la réunion de section du SNESUP du jeudi 15/10

 

 

1)      La section propose la candidature de Gilles Waksman pour compléter le bureau de l’université et y représenter le SNESUP.(décision portée à la connaissance de la liste « ensemble » lors de la réunion de liste aujourd’hui et qui sera discutée à la prochaine réunion du mardi 4/10).

      Cette proposition fait logiquement suite au résultat des élections : Gilles a largement       œuvré pour la constitution de la liste « ensemble », en était la tête, cette liste est       arrivée largement en tête ; Gilles a été élu d’emblée sans qu’il soit nécessaire de       procéder à des repêchages, comme pour un nombre certain de collègues de ce bureau,       parfois au-delà du raisonnable sans parler de celui qui n’a même pas été élu…Bref,       c’est le candidat « naturel » à présenter aux suffrages des élus du CA le 18/10.

      S’il y avait obstacle à cette logique, ce qui nous semblerait surréaliste, alors le       SNESUP ne participerait pas à la direction de l’université ( le président étant « au       dessus » des syndicats )

2)      Les élections au CA de l’IUT (elles sont fixées au 6/12). Nous avons pour objectif de  constituer une liste de rassemblement (type « liste ensemble). Chaque collègue syndiqué de l’IUT ou de l’Université peut prendre des contacts dès maintenant avec des collègues « pressentis » et réfléchir au programme. Une réunion spécifique « élections IUT » aura lieu prochainement.

     

 

Repost 0
Published by Bruguera - dans Archives 2005
commenter cet article
20 septembre 2005 2 20 /09 /septembre /2005 00:00

Vous trouverez ci dessous le lien avec le fichier qui comporte les éffectifs des étudiants inscrits au 19 septembre.

Toutes les réinscriptions ne sont pas faites en particuliers pour les masters, pour les autres filières l'essentiel est fait.

Nous ajouterons un commentaire après la consultation de l'ensemble des membres de la section.

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/copie-1-stats-hebdo1.xls

Version Word avec totaux sans l'IUT

 http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/annee-universitaire-2005.doc

 

Repost 0
Published by snesup evry - dans Archives 2005
commenter cet article
5 juillet 2005 2 05 /07 /juillet /2005 00:00

Communiqué de la section SNESUP Université-IUT d’Evry :

 

Respecter le vote et répondre aux attentes des personnels

 

Nous pensions que le résultat des élections allait amener le Président à  proposer notre camarade Gilles Waksman comme 1er vice-président du CA. La tradition et la démocratie veulent en effet que la tête de liste de la liste arrivée en tête soit proposée comme 1er vice-président. Gilles Waksman est dans ce cas, et il est en outre le mieux élu des Professeurs d’Université.

Force est de constater que nous nous sommes trompés puisqu’à l’encontre des résultats, Daniel André a pris la responsabilité d’une autre voie en écartant arbitrairement Gilles Waksman. Et qui plus est après que notre camarade ait été victime d’une agression verbale anti-sémite de la part d’un membre de la liste SGEN!

Quel exemple encore pour la communauté universitaire quand le processus de mise en place du bureau de notre établissement montre que l’Université s’offre le « luxe » d’une direction presque uniquement constituée par des battus des élections! (1)

 

Le SNESup Evry a toujours poursuivi une politique de rassemblement et accepté des compromis quand il s’agissait de sauvegarder les intérêts de l’Université et de l’IUT mais il ne peut pas continuer à cautionner la mise en place d’une direction qui tourne le dos à la démocratie dans l’Université.

 

Les collègues se sont prononcés majoritairement pour de nouvelles pratiques. Ils se sont, par exemple, prononcés :

-         pour une politique nouvelle et ambitieuse pour l’Université

-         pour le respect de l’ensemble des personnels, de leurs missions et de leurs statuts,

-         pour la transparence sur l’utilisation des budgets du CFA et de la formation continue et  sur l’utilisation des moyens confiés aux UFR et aux filières. (Quand des questions sont posées pour la dixième fois sur le budget de filières de CFA dans l’UFR de Sciences Sociales et Gestion, 15 jours après l’élection de Richard Messina comme VP chargé des finances on annonce tranquillement qu’il faut voir …M.Billy),

-         pour une évaluation réelle de la recherche à Evry,

-         contre les pratiques inexpliquées et/ou discrétionnaires dans l’attribution des moyens,

 

Le fossé entre les votes majoritaires des collègues, ce qu’ils signifient  et la direction de l’Université ne peut et ne doit s’élargir. Il faut revenir aux résultats des élections.

C’est pourquoi nous nous prononçons contre l’élection d’un nouveau membre du SGEN à la direction de l’Université le 30 juin prochain :

 

1)      Par respect de la démocratie, les listes de ce syndicat ayant nettement été battues dans tous les collèges enseignants et IATOS. Elles arrivent le plus souvent 3° et dernières. L’université ne doit pas continuer à constituer une direction largement composée des battus des élections !

2)      Pour le respect des accords entre la liste « Ensemble » et le SGEN qui prévoyaient un bureau composé de 4 personnes de la liste Ensemble, 3 du SGEN et 1 de la liste « Elan ». Le SGEN ayant ses trois représentants et « Ensemble » 3, il reste à élire un membre du bureau appartenant à la liste « Ensemble ».

 

C’est ainsi que la composition du bureau serait plus conforme aux résultats des élections et aux attentes des personnels et usagers de l’Université.

 

La situation de l’Université étant fragile, nous appelons les personnalités extérieures, les membres du SGEN et les élus de cette liste qui restent fidèles à leur parole, les élus de la liste Elan, les élus UNSA et indépendants, les élus étudiants à dire NON à des pratiques  aventureuses et de dilution de l’Université dans les intérêts particuliers (2) qui tournent le dos aux messages envoyés démocratiquement par une majorité de collègues.

 

(1) Il ne s’agit pas de remettre en cause les prérogatives statutaires du Président. Et d’autre part nous savons bien qu’être battu d’une voix n’est pas significatif dans ce mode d’élection. Mais que dire quand nous retrouvons à la direction des collègues nettement rejetés ?

(2) Dans leur crispation pour la conservation du pouvoir les membres de la direction du SGEN et de sa liste abandonnent toute position de principe et ne réagissent pas quand un membre de leur liste dérape dans une argumentation qui rappelle une vieille tradition antisémite. Une telle attitude, dangereuse pour l’Université, suffirait à les discréditer.

 

 

Repost 0
Published by snesup evry - dans Archives 2005
commenter cet article
23 juin 2005 4 23 /06 /juin /2005 00:00

Position.

 

A l’issue du processus électoral qui a vu la victoire des listes Ensemble et l’élection de 50% de candidats Ensemble dans tous les collèges enseignants, le président et le SGEN ont cru ne pas pouvoir tenir compte des élections.

Les attaques se sont multipliées contre notre camarade Waksman jusqu’à prendre un tour odieux de la part d’un membre de la liste SGEN sans susciter la moindre réprobation de la part de ce syndicat, ni des leaders de la liste. Nous attendons toujours la communication du PV officiel du CA faisant apparaître les diverses prises de position.

Dans un contexte difficile, nous avons avec nos amis de la liste Ensemble pris nos responsabilités dans le souci des intérêts de l’Université, Richard Messina, Jeannine Tortajada et Nicole Quetin ont été élus respectivement  premier vice-président , VP du CS et VP du CEVU.

Les élections de Jeannine Tortajada, dont les compétences scientifiques sont incontestables, à la direction du CS et de Richard Messina, dont on connaît la dimension politique et qui a fait ses preuves en matière de gestion, à la responsabilité des finances, sont des avancées importantes.

Cependant les manœuvres du dernier CA visant à minorer la place de la liste Ensemble au bureau et celle des enseignants chercheurs dans la direction, la proposition systématique à la plupart les responsabilités de personnes non choisies par les collègues lors des élections, l’absence de tout signe de changement dans les méthodes de gouvernement, la poursuite de certaines  dérives montrent que le président et le SGEN ignorent délibérément les aspirations des collègues enseignants et IATOS au changement.

Dans cette situation la section du SNESup-Evry approuve la position de notre camarade Waksman de refus de participation à la direction de l’université et de présidence de la commission des moyens.

La section du SNESup approuve la poursuite de l’engagement de ses membres au sein de la liste Ensemble dans le plus grand respect de la démarche démocratique, de réflexion et de dialogue de cette liste.

Elle soutiendra l’action des élus et des membres de la direction de la liste Ensemble dans leur action pour faire avancer les propositions du programme et sauvegarder les intérêts des collègues, des étudiants, de l’Université et de l’IUT.

 

La section du SNESup Evry demande au président que les PV des précédents CA soient soumis à l’approbation du CA du 30 juin et portés à la connaissance de tous.

 

Evry le 21 juin 2005

 

 

Repost 0
Published by snesup evry - dans Archives 2005
commenter cet article
20 juin 2005 1 20 /06 /juin /2005 00:00

Reunion de la section

La section du SNESup Evry se réunira le 21 juin à OGP (cour Romero) à partir de 17 h.

Bilan des élections

Position du syndicat

Pot à l'occasion du départ à la retraite de notre camarade Marie Jo.

Repost 0
Published by Bruguera - dans Archives 2005
commenter cet article
24 mai 2005 2 24 /05 /mai /2005 00:00

COMPTE RENDU Du CA du 19 mai 2005

(non officiel) d’ELUS de la LISTE ENSEMBLE

 

D. ANDRÉ a ouvert le CA et a souhaité la bienvenue aux nouveaux élus et a rappelé l’ordre du jour

G. WAKSMAN demande au président si il peut intervenir :

 

Monsieur le Président, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, Cher(e)s collègues.

 

Avant que notre liste fasse ses propositions de personnalités ou d’organismes pour compléter le CA je souhaite vous adresser quelques mots à titre personnel.

 

J’ai réagi vivement aux propos d’un membre de la délégation de la liste SGEN lors d’une rencontre mardi soir, non seulement parce que le propos qui prend une connotation raciste est insupportable et ce particulièrement dans l’université lieu du travail de l’intelligence, mais aussi pour la dérive des fondements de notre institution qu’il traduit.

 

Quand le débat sur les personnes se substitue au débat d’idées nous ne sommes plus dans le champ de la politique universitaire, nous ne sommes plus à l’Université.

 

Je suis pour le débat d’idée, y compris parfois dans sa rugosité, je le réclame même et j’accepte les coups dans ce cadre, mais je n’accepte pas des méthodes et des propos qui renvoient à une référence de la compromission d’une partie de l’intelligentsia dans une des grandes injustices de l’histoire au nom du conformisme et de l’esprit de caste.

 

Pour la défense de Dreyfus, puisqu’il faut en parler, il y avait l’Université ( le monde de l’université) et le peuple et vous me permettrez de rester fidèle à l’idée de préférer le scandale à l’injustice et à la solidarité de caste.

 

Je ne suis pas ici pour rechercher un poste, ma recherche et la qualité reconnue par le ministère de nos enseignements LMD me suffisent pour me sentir bien dans mon identité d’enseignant chercheur,

 je suis ici parce que je me fais une certaine idée de l’Université et pour répondre à la confiance manifestée par nos collègues A et B qui ont placé les listes Ensemble en tête dans tous les collèges.

 

Nos collègues de l’université et de l’IUT nous ont élus pour travailler à une relance de l’université et nous en parlerons plus longuement lors du prochain conseil plénier, mais l’effet des élections et d’amorce de débat commence à se faire sentir.

 

J’avoue apprécier le début de solution et de réorganisation de l’offre LMD dans le secteur sciences humaines où se concentraient les vrais problèmes. J’encourage le président Daniel André et sa chargée de mission Nicole Quétin en qui nous faisons confiance à poursuivre leurs efforts dans cette voie mais comme mes collègues je reste vigilant.

 

Si pour préserver les intérêts particuliers de quelques personnes  l’ensemble du LMD venait à être pénalisé, ceux qui auraient toléré cette dérive auraient une lourde responsabilité non seulement vis à vis de l’ensemble des collègues et des personnels IATOS qui ont beaucoup travaillé, mais aussi vis à vis des étudiants qui sont en droit d’attendre de nous un enseignement de qualité. Nous en avons le potentiel et les moyens.

 

A propos de Recherche, la question de la situation et de l’avenir de l’école doctorale de site ne peut être réglée en catimini. Elle concerne non seulement l’ensemble des enseignants chercheurs des secteurs concernés, mais aussi ceux rattachés à l’école génome, les étudiants et au delà tout le pôle Evry.

 

L’information des nouveaux membres du CS lundi et de quelques responsables de laboratoires n’est pas suffisante, je demande donc au président d’informer dans les meilleurs délais l’ensemble de la communauté universitaire des détails des remarques du ministère. Nous devons pouvoir travailler au plus vite et sans faux semblant  à l’évaluation de la situation.

 

Je le dis clairement, et je pense que beaucoup d’autres responsables de labo du génome et de l’ensemble de l’université partagerons mon point de vue, il n’est pas question d’accepter au nom de la solidarité entre certains des compromissions pour sauver le secteur à problème et donner au ministère et aux adversaires d’Evry l’occasion de nous attaquer tous !

Je pense aussi que la communauté universitaire est prête à aider les secteurs en difficultés à se reconstruire et je pense que tous mes amis sont près à y travailler, mais dans le cadre des règles de rigueur et d’évaluation qui sont les nôtres, celles des enseignants-chercheurs, que nous devons accepter et appliquer.

 

Cette démarche nous devons aussi l’appliquer aux recrutements qui serons proposés prochainement aux conseils restreints. Il n’est pas question que l’université donne l’occasion d’être à nouveau stigmatisée ou ridiculisée à propos de la qualité de ses recrutements d’enseignants chercheurs. Vous m’épargnerez de citer ici des exemples connus de beaucoup d’entre vous. 

 

Pour nous assurer les meilleures conditions d’appréciation et permettre à tout le monde de prendre ses responsabilités en connaissance de cause, je vous demande Monsieur le Président, de fournir à tous les membres du CA restreint tous les éléments permettant de justifier la qualité des candidats que nous aurons à classer :

CV et attestations vérifiées des publications des candidats PR et MCF, CV et attestations de diplômes vérifiées et de la qualité de l’insertion professionnelle pour les PAST.

 

Je vous remercie, Monsieur le Président, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs et Cher(e)s  Collègues de m’avoir prêté attention.

 

F. ARTIGUE répond qu’il s’est excusé par mail mais ne tolère pas les attaques du SNESup et distribue le dessin de Caran d’Ache avec le commentaire « Ne ressortons pas l’affaire Dreyfus ».

D. ANDRÉ fait une intervention. Il réprouve les propos tenus mais semble considérer qu’il s’agit d’un problème de susceptibilité personnelle. Et qu’il faut clore ce faux pas.

B CHAPPEY rappelle que la direction ne doit pas tolérer ce genre de propos et les condamne. Fermement. Il rappelle vigoureusement les principes humanistes de l’Université et rappelle les limites et le devoir de réserve de chacun.

Monsieur J. GARANDEAU exprime aussi son indignation.

G. WAKSMAN en réponse aux propos de DANIEL ANDRÉ souligne que dans ce cas cil ne s’agit pas de sa susceptibilité qui a été atteinte mais sa sensibilité et fait état de la déportation de trois de ses grands parents.

Enfin A. LEGUYADER rappelle qui était le dessinateur Caran d’Ache (anti dreyfusard). A ne pas confondre avec Daumier. Il souligne le caractère clairement anti-sémite du dessin, ce qui saute aux yeux.

D. ANDRÉ procède ensuite à la poursuite des débats qui sont à l’ordre du jour. Il rappelle que les représentants de la région IdF, du CG91 (Président M. BERSON, Suppléant F. CHOUAT), de la communauté d’agglomération d’Evry sont désignés par les collectivités territoriales

Nomination d’une organisation syndicale parmi les plus représentatives :

D. ANDRÉ rappelle que la CGT arrive en tête aux élections prud’homales de l’Essonne et dans la région IdF et ouvre le débat.

G. WAKSMAN propose la CGT.

N. BILLY demande que ce soit la CFDT pour raison d’alternance car depuis deux mandats c’est la CGT qui est représentée.

Mr BABIN appelle aussi au choix de la CGT.

                   Vote : CGT      22

                         CFDT         10

                         Nul              1

 

D. ANDRÉ passe à la désignation du représentant des organisations patronales

G. WAKSMAN propose la CGPME car secteur créateur d’emplois. Mais pas d’objection au MEDEF.

N. BILLY propose le MEDEF

B. FERRAND propose le GRCMA

                   Vote au premier tour : CGPME                   14

                         GRCMA     7

                         MEDEF      12

B. CHAPPEY rappelle que la CGPME est un choix judicieux mais que ce syndicat patronal fait partie du MEDEF et que son organisation sur le plan syndical est encore en développement et aura peut être une difficulté à nommer un représentant. Notre liste votera MEDEF.

F. ARTIGUE approuve ses propos ( ?).

                   Vote au second tour : CGPME                   3

                                      MEDEF          22

                         Abs             8

 

D. ANDRÉ passe à la désignation des deux représentants à titre personnel. Il propose un vote à majorité relative. Unanimité.

B. CHAPPEY propose Mr PLATONOFF

C. GNEOT propose Mr TERNISIEN (France Telecom)

B. FERRAND propose Me CARTA2U ORY de la pépinière d’entreprises d’Orsay

                   Vote : CARTAU ORY           15

                         PLATONOFF                   9

                         TERNISEN                   9

 

D. ANDRÉ passe à la désignation du deuxième représentant à titre personnel

Le représentant étudiant de l’UNEF propose la LMDE

A LEGUYADER propose Me TRAORE (Association Léo Lagrange)

Mr J. GARANDEAU propose l’UTL

                   Vote : TRAORE                   16

                         UTL            3

                         LMDE        14

 

D. ANDRÉ indique que nous devons désigner deux commissions disciplinaires : une concernant les usagers, l’autre concernant les personnels. Il rappelle le l’importance de la première commission, la deuxième ne s’étant jamais réunie.

G. WAKSMAN rappelle qu’il y a siégé pendant 4 ans et indique qu’il veut en faire partie à nouveau.

 

D. ANDRÉ indique que l’ordre du jour est épuisé et donne la parole à G. WAKSMAN qui déclare

 « Pour clore ce CA et suite au débat qui a eu lieu en début de séance, je considère que les principes ayant été rappelés et que F. Artigue ayant présenté ses excuses, je considère à titre personnel que l’incident est clos ». Applaudissements d’une majorité du conseil. !!!!!

 

D. ANDRÉ clôt la séance.

Repost 0
Published by elus ensemble - dans Archives 2005
commenter cet article

Etat de la mobilisation Univ

Notre camarade Sequinot de Lille tient à jour l'état de la mobilisation dans les universités et les IUT. Cliquez sur le lien:

http://www.univ-lille1.fr:80/snesup59-62/mobilisation/

Recherche

Archives