Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2007 4 05 /04 /avril /2007 20:42

40,7% de voix aux élections au CNESER, le SNESup –FSU est de très loin le premier syndicat représentatif à l’université d’Evry (Université et IUT)

 

 

Les syndicats revendicatifs et les plus indépendants d’appareils politiques sont placés nettement en tête des suffrages 40,7% pour le SNESup-FSU et 6,7% pour le syndicat Sud du supérieur soit un total de 47,4%. 

 Les syndicats corporatistes de PRAG et de doctorants (ATER) font tous les deux 10%, et traduisent une insuffisante prise en compte des problèmes de ces catégories par des syndicats d’enseignants chercheurs le nôtre le premier.

La CGT   plafonne à 1,6%, tout comme le syndicat CGC.

Le syndicat de Sarkosy l’UNI fait « royalement » 6, 7% !

Le SGEN CFDT, est à 16,9%,  l’UNSA atteint 5% soit un total de 21,9% pour les syndicats réformistes 

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans snesup-evry 2007
commenter cet article
4 avril 2007 3 04 /04 /avril /2007 18:01

Mesures sociales....et traitements bureaucratiques..

Une des dernières mesures sociales prise par la Région Ile de France, la gratuité des transports pour les Rmistes est pour une fois médiatisée....à travers de violentes attaques de la droite qui considère que c'est encourager ceux qui ne travaillent pas et que l'on ne verra bientôt aucune différence entre ceux qui travaillent et ceux qui ne travaillent pas. Si ceux qui travaillent, à commencer dans la fonction publique ou dans de grandes entreprises étaient mieux traités la différence se sentirait!

Notre propos est ailleurs, il s'agit des mesures et de leur médiatisation. La Région Ile de France et sa majorité ont mis en place un certain nombre de mesures à caractère social, et quand elles s'adressent au plus démunis, seuls des esprits chagrins ou épris de polémique s'en offusquent. La grande question c'est qu'elles sont le plus souvent totalement igorées y compris quand elle concernent nos étudiants.

Un exemple, nous nous félicitons de l'existence de notre CFA et de ses résultats, bien. Le Président Richard Messina rappelle que notre université a aussi dans ses missions, une vocation de promotion sociale, bien, nous sommes dans la tradition humaniste. Le site de notre université donne les résultats en % de réussite aux examens (c'est bien), nous constatons que dans la filière AES celle qui regroupe les plus démunis socialement et solairement il y a 75% d'échec en première année...c'est nettement moins bien. La presse s'émeut du fait que 9 gosses d'un village de Seine et Marne ont été mis au pain et à l'eau parce que les parents n'avaient pas payé la cantine à temps, c'est une parfaite illustration d'un bureaucratisme sans humanité...

Reprenons toutes ces informations et constatons.

- que l'apprentissage du supérieur , quoiqu'en disent certains "bobos" de gauche ou de droite a malgré tout une dimension sociale

-que nous avons a l'université une filière proche de l'AES ,le DEUST Travail social, l'échec y est faible et   l'enquête du CFA montre une bonne insertion des anciens apprentis dans le monde du travail

-la région a mis en place un dispositif dit passerelles qui permet à des étudiants en apprentissage de finir l'année de cursus engagé quand malheureusement ils n'ont pas trouvé d'employeur pour un contrat en apprentissage. Un collègue vient de nous faire connaître l'existence de ce dispositif qui rendrait sans doute de nombreux services à des étudiants, souvent les plus démunis. Il n'est pas mis en place au CFA d'Evry...

-ceux qui à droite et ailleurs ont plein la bouche de l'apprentissage, qui critiquent à qui mieux, mieux l'université ne se bousculent pas pour encourager mairies, organismes sociaux ou grandes associations à prendre des apprentis...

Inutile de conclure.....

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans snesup-evry 2007
commenter cet article
17 janvier 2007 3 17 /01 /janvier /2007 10:50

Bonne année avec celui qui face à l'obscurantisme et la raison d'état a maintenu malgé tout la validité de la recherche scientifique!

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans snesup-evry 2007
commenter cet article
8 décembre 2006 5 08 /12 /décembre /2006 07:40

Contractuels rien n'avance vraiment

 

  

 

Nous avons écrit le papier ci dessous il y a plus d'un mois et il ne semble pas que les choses bougent vraiment sur certains dysfonctionnements que nous pointions: l'absence de transparence sur les supports à l'IUT en particulier, l'utilisation de supports de postes enseignants en SSG  pour des contractuels IATOS, la confusion entre les supports CFA (contrats privés) et université ou IUT même si l'on sent  un début de clarification en SSG.

La seule nouveauté et nous ne pouvons que nous en féliciter c'est de poser la question d'un plan de résorbtion de la précarité dans l'enseignement supérieur.

 

Le 22 octobre nous écrivions:

L’action des contractuels continue.

Après la tentative de certaines personnes de se placer sur un terrain polémique contre le SNESup et la présidence qui a fait long feu, les questions de fond restent posées, celle de l’intérêt de l’institution et du maximum de garanties pour les personnes. Les vraies responsabilités sont du côté du ministère et de son représentant le Recteur, mais l’université d’Evry doit  aussi clarifier la situation interne après des années de gestion à la petite semaine

  • Tous les supports de postes de titulaire de l’IUT et de l’université doivent être connus, nous n’en sommes pas là à l’IUT en particulier.
  • Le recrutement de titulaire doit être une priorité et le recours aux contrats précaires ne doit intervenir que quand il n’y a pas de possibilités de recrutement de titulaire et que le service, l’intérêt de l’institution le nécessite.
  • Il faut clarifier la question des supports CFA et des supports université et IUT
  • Nous récusons l’utilisation de supports de postes enseignants pour des contractuels IATOS comme c’est le cas en SSG. On ne peut se plaindre du manque d’encadrement en enseignants et utiliser les postes d’enseignements à d’autres fins.
  • Nous ne souhaitons pas voir se perpétuer des modèles de gestion privée et de favoritisme pour certaines personnes. Les notions de compétence, de diplômes, de qualifications reconnues et attestées doivent aussi être la règle pour le recrutement ou le renouvellement des contractuels. C’est une garantie pour l’université et notre travail avec l’ensemble des personnels.
  • Un travail de clarification entrepris par la DRH doit être mené à son terme.
  • Le financement des contractuels doit être transparent, il est pour nous hors de question que le budget collectif finance des postes par des supports d’enseignants par exemple ou sur budget de la dotation d’Etat, alors que des diplômes ont des ressources de nature privée ou hors état (CFA, FC).
Nous nous félicitons de la présence du SNASUB FSU, un syndicat des personnels, responsable mais aussi  indépendant de la hiérarchie,  des partis politiques et du patronat. Nous avons toujours considéré que ce n’était pas aux enseignants de diriger les syndicats de personnels ni à leur dicter leur conduite et la forme de leurs luttes. Nous sommes solidaires face à l’injustice et à la précarité mais nous ne jouerons jamais les contractuels contre les titulaires, ni des contractuels contre la direction, ce n’est pas de cette manière que nous concevons l’action.
Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans Défense des collègues
commenter cet article
5 novembre 2006 7 05 /11 /novembre /2006 21:06

 

La réponse de l'administration (Service du SG)

Monsieur,

En réponse à  votre courrier du 25 octobre.
Salles inoccupées : Au service planning lorsque nous consultons CELCAT, toutes les salles ont été réservées. Dans la pratique, effectivement une majorité de salles sont inoccupées, c'est pourquoi il a été demandé aux agents du S.L.M d'effectuer un contrôle les semaines 45 et 46, de l'occupation de l'ensemble des salles et ceci pour chaque bâtiment.
Attribution des salles bâtiment Facteur Cheval :  La gestion des salles de ce bâtiment est faite par une personne de l'U.F.R. 
Difficultés rencontrées par cet enseignant, il suffit lors des demandes de planning en  début de chaque semestre que la responsable de filière précise les problèmes rencontrés par cet enseignant et trouver des solutions.

Restant à votre entière disposition pour tous  renseignements  complémentaires.

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans Défense des collègues
commenter cet article
28 octobre 2006 6 28 /10 /octobre /2006 09:36

 

Pour consulter le bulletin d'Octobre, voir aussi l'article "Nouvelles"

Rencontre avec la direction sur les CSE

Interventions

PRES

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/bulletin-octobre.doc

  

 

 

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans Archives 2006
commenter cet article
23 octobre 2006 1 23 /10 /octobre /2006 06:37

 Pour aider notre administration et informer quelques présidentsde CSE, gestion en particulier, nous mettons ces documents à disposition.

 

A propos des commissions de spécialistes

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/guide-fonctionnement-commissions-specialistes.pdf  

 http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/copie-1-decret-modificatif-relatif-aux-commissions-de-specialistes-de-l.doc  

Quel rôle pour l'a dministration? Le référentiel des secrétaires généraux. Source l'association des secrétaires généraux d'université, site de la CPU

 http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/referentiel-sg.doc

 Quand  certaines personnes ne comprennent pas en Sciences sociales et gestion en perticulier...

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/saisine-du-tribunal-administratif---service-public-fr.htm

 Si des personnes ont des problèmes de compréhension, nous répondrons volontiers à leurs demandes d'explications, nous sommes aussi  disponibles pour organiser des stages intensifs de formation administrative et juridique...

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans Défense des collègues
commenter cet article
2 octobre 2006 1 02 /10 /octobre /2006 08:23

Sauvons la Recherche" confronte ses projets à ceux des présidentiables

Notons que ni Sarkosy (UMP), ni Segolène Royal (PS) n'ont daigné se présenter pour débattre avec les représentants des chercheurs.(informations de la presse)

Les quelque 400 participants à l'Université d'Automne du mouvement "Sauvons la Recherche" (SLR) ont débattu samedi avec plusieurs candidats à l'élection présidentielle de 2007 de la politique qu'ils envisageaient pour la Recherche.

Le président de l'UDF, François Bayrou, ancien ministre de la Recherche, a estimé qu'une véritable politique pour la recherche devait s'inscrire sur un "horizon décennal", avec une augmentation des moyens "de l'ordre de 5% en termes réels par an".

Mais un tel plan, a-t-il souligné, doit s'appuyer sur "un pacte des grandes formations politiques pour que les alternances ne remettent pas en cause ce choix". "Je suis pour une garantie de la communauté politique à la communauté scientifique", a-t-il affirmé.

La secrétaire générale du Parti communiste, Marie-George Buffet, s'est proposée de "doubler les crédits de la recherche publique pendant la prochaine législature". Il faut rendre à ce secteur des moyens "à la recherche de ses ambitions", a-t-elle affirmé.

Cet effort, a-t-elle poursuivi, doit se concrétiser également au niveau européen. "L'Europe doit initier des coopérations, pas simplement entre les pays de l'Union européenne mais également avec les pays du sud et les grands pays émergents comme la Chine", a-t-elle dit.

La présidente des Verts, Dominique Voynet, a estimé que "plus que jamais (...) la société doit cultiver l'épanouissement humain", qui passe par "la culture, l'éducation et la recherche".

Elle s'est prononcée pour "une vraie loi" pour la recherche, qui remplacerait celle votée au printemps en renforçant "le financement" et "les emplois". Il faura également, a-t-elle noté, travailler sur les problèmes de l'Enseignement supérieur.

Elle a enfin appelé les chercheurs à mieux faire connaître leurs travaux: "Sortez de vos labos, on sortira de nos assemblées", a lancé la députée.

Dimanche matin, Laurent Fabius (PS) et Olivier Besancenot (LCR) présenteront à leur tour leurs projets devant l'Université.

Dans une nouvelle plateforme publiée lors de cette Université d'Automne, SLR affirme que, "après les élections de 2007, il sera indispensable que les nouveaux élus redonnent une ambition à la recherche et à l'enseignement supérieur, alors que les difficultés s'accumulent aujourd'hui dans ce secteur".

Dans la matinée de samedi, plusieurs personnalités invitées par SLR, ainsi que des chercheurs, ont souligné les liens qui devaient s'instaurer entre la communauté scientifique, le milieu politique et l'opinion publique.

L'historien Dominique Pestre a estimé que, pour la recherche, le "jeu se joue à quatre: la communauté scientifique, l'univers économique, le politique et la société".

Pour le député socialiste Pierre Cohen, "si l'on veut voir des parlementaires convaincus des problèmes de la recherche, il y a un réel effort à faire pour créer des ponts entre les milieux politiques et scientifiques".

Concernant le financement de la recherche, l'économiste Pierre Larrouturou a estimé qu'une des pistes éventuelles était un impôt européen sur les bénéfices des entreprises.

Dans sa plateforme, SLR réclame notamment, après 2007, "une croissance des financements publics d'environ 7% par an (1,4 milliard d'euros), sans compter l'inflation", pour atteindre le niveau prévu en 2010 (3% du PIB).

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans Archives 2006
commenter cet article
25 septembre 2006 1 25 /09 /septembre /2006 09:41

SEPTEMBRE 2006

Le Snesup Evry intervient :

 

 

1)      Les élections au CTPU Comité technique paritaire des personnels de statuts universitaires

 

Les élections se déroulent  du 4 septembre au 4 octobre 2006, or le 22 septembre les services de l’université (Secrétariat général et service du personnel enseignant) n’avaient non seulement pas envoyé le matériel de vote aux personnels concernés, mais en plus il semble qu’ils ne le trouvent pas !

Evry est une des rares universités où le matériel de vote n’a pas été mis à disposition des personnels Dominique Bruguera est intervenu auprès du Président Messina et du SG du Snesup Jean Fabbri qui a pris contact avec le président.

C’est un nouveau dysfonctionnement de ces services qui est inquiétant pour les personnels enseignants (voir plus loin d’autres exemples).

http://www.snesup.fr/navigation/general/page.php?rubrique=élections_ctpu_2006

2)      Problèmes personnels : après de multiples interventions auprès de la direction de l’IUT, auprès des services du rectorat et de l’IUT (qui ne connaissent pas les textes), nous avons obtenu qu’une collègue bénéficie d’un mi-temps rendu indispensable par sa situation suite à un accident.

Past de gestion .Nous intervenons pour que les collègues Past renouvelés en gestion voient leur élection confirmée par un conseil restreint et que les recrutements dans cette discipline se fassent dans la légalité et de manière raisonnable !

 

 

Retraites des enseignants chercheurs. L’université doit mettre en place le traitement des dossiers, rien n’est encore fait alors que le nombre de dossiers doit s’accroître dans les années qui viennent.

Rappel : les dossiers des collègues second degré sont traités par le rectorat.

3)      Personnels IATOS. Comme pour les personnels enseignants le bilan de la gestion de l’ex  VP leader du SGEN CFDT, Nicolas Billy, est catastrophique, joint  aux mesures libérales du gouvernement UMP sa gestion a des conséquences catastrophiques pour de nombreux IATOS et les secteurs où ils intervenaient. Les promesses électoralistes et démagogiques de l’ancien VP , un CDI pour tous, ne sont pas tenables légalement, d’autant plus que le Recteur aggrave la situation en exigeant des contrats de 10 mois. La situation est aussi inquiétante à l’IUT où la direction refuse de communiquer la situation des postes. Par ailleurs de nombreuses ambiguïtés sur les supports de postes sont entretenues dans certains secteurs IUT, SSG entre les personnels payés par le CFA et ceux payés par l’université, supports de postes vacants et supports strictement payés par l’université, enfin des postes d’enseignants (Prag, PRCE,…) sont occupés par des personnels « administratifs » aux diplômes et aux attributions peu claires en SSG !

Dominique Bruguera est intervenu auprès du président qui a précisé sa politique dans un sens que nous approuvons : respecter la légalité  mais faire le maximum pour les personnels quand c’est possible.

Par ailleurs le SNESUp Evry soutiendra l’action des personnels sur ces questions, le secrétaire a rencontré la CGT et M. Garandeau élu IATOS au CA.

4)      Postes d’enseignants. Si la procédure pour les demandes de cette année nous semble plus claire et plus responsable que celle de l’ancienne équipe l’an dernier, il reste que l’IUT et l’Université ne disent rien sur le nombre de postes vacants (Enseignants chercheurs, PAST, Prag, PRCE…). Il est urgent que ce point soit clarifié !

5)      Etudiants sans papiers. Dominique Bruguera est intervenu auprès du Président Messina  pour que chacun respecte son rôle.  Nous avons été alertés par le réseau RESF et le collectif étudiants sans frontières sur un cas typique, celui d’un ancien prépa du Parc des Loges auquel l’inscription en filière scientifique était refusée à propos d’une question de renouvellement de papiers ! Les autres services de scolarité, Orsay par exemple, s’appuient sur des textes pour dissocier ce qui relève de la légalité de l’enseignement supérieur, du travail du ministère de l’intérieur. Nous restons vigilants !

6)      Respect des règles et de la légalité. Le Snesup est à nouveau intervenu pour que la légalité soit respectée dans le fonctionnement de la CSE de gestion. Nous souhaitons que les risques de conflit et de recours au TA qui naissent du non respect du droit dans ces secteurs (CSE de langues et gestion, élection du directeur de l’UFR SSG, absence de directeur officiel en TEC)  soient éliminés. L’UFR SSG et le secteur gestion de l’université et de l’IUT n’ont pas besoin de nouvelles sources de difficulté alors que rien n’est réglé ni sur le plan administratif, ni sur le plan de la recherche dans ces secteurs.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans Défense des collègues
commenter cet article
16 septembre 2006 6 16 /09 /septembre /2006 10:57

Les vacances, c'est fini ! Tous sur le " pont " !

Il faut constater que çà démarre fort cette année : les élections au CTPU pour les enseignants -chercheurs, la défense des collègues qui ne fléchit pas (si, si, même cet été et avec succès !) face à une "gestion des ressources humaines" qui laisse plus qu'à désirer... Je ne vous parle pas des reconduite à la frontière de famille d'immigrés et d'enfants scolarisés en France depuis plusieurs années...

et localement de la mise en place d'une nouvelle direction de l'université, issue de la liste "Ensemble" soutenue par le SNESUP.

Pas facile de trouver une bonne date, comme d'hab !

Donc, on se retrouve le MERCREDI 20 SEPTEMBRE à 14 heures en 02W34, Bâtiment des sciences (Maupertuis) derrière le bâtiment Ile de France à Evry ( çà c'est pour ceux qui viennent de loin ! ) avec comme ordre du jour :

- Point sur les effectifs de la section, les nouveaux adhérents, la structuration de la section et le plan d'action qui en découle ( on ne peut continuer à tout faire à qques uns !)

-Les élections au CTPU et l'expression du Snesup

- La défense des collègues

- La mise en place et les premières orientations de la nouvelle direction

Nous nous souhaiterons à tous une bonne rentrée et un bon courage autour d'un pot de rentrée.

Je compte sur la présence de chacun d'entre vous

Dominique BRUGUERA

Secrétaire du SNESUP/ Evry

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans Archives 2006
commenter cet article

Etat de la mobilisation Univ

Notre camarade Sequinot de Lille tient à jour l'état de la mobilisation dans les universités et les IUT. Cliquez sur le lien:

http://www.univ-lille1.fr:80/snesup59-62/mobilisation/

Recherche

Archives