Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 décembre 2007 5 21 /12 /décembre /2007 06:08
 

Il y a un an et demi les difficultés liées au contrôle de légalité des opérations de recrutement en gestion nous avaient conduits à demander une entrevue au président qui nous avait reçus avec le SG de l'époque. Nous avions souligné (en vain) le rôle du SG dans la fonction de vérification de la légalité des procédures...
L'absence totale de volonté d'intervention et de vérification du travail du service du personnel enseignant a conduit à une situation obligeant en septembre 2007 à invalider la CSE de gestion pour de multiples illégalités. Au moins un recours est lancé, des collègues PAST de l’IUT indispensables à des formations professionnelles n'avaient pas été renommés...Un tout petit travail du SG de l'époque aurait suffit à  éviter ces désagréments à l'université ( nous lui avions donné les textes et le mode d'emploi!).
A l'époque de la première intervention nous avions déniché un petit document concocté dans une des annexes de la CPU et qui était un projet de Vade Mecum du SG d'établissement d'enseignement supérieur , c’est une bonne base  !
Il est disponible en cliquant ci dessous mais pour éviter cet effort à certaines personnes nous mettons pour quelques jours le document directement en page ci dessous!



http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/referentiel-sg.doc

Référentiel de l’emploi
de Secrétaire général d'établissement public

d'enseignement supérieur

 

 

 

 

9 septembre 2002

 

 

Ce référentiel relatif à la fonction de secrétaire général d’établissement public d’enseignement supérieur ne constitue pas un cadre de référence contraignant ou réglementaire. Il vise simplement à préciser les caractéristiques de l’emploi de SGEPES, les missions de cette liste, effectivement prises en charge, pouvant varier d’un établissement à l’autre :

 

-         Les missions du SGEPES

-          Les domaines d’activités

-          Les compétences

 

 

 


 

 

Les missions

du secrétaire général d'établissement public d'enseignement supérieur

 

 

 

 

Sous l'autorité du président d'université ou du directeur d'établissement public d'enseignement supérieur, le secrétaire général est chargé de la gestion de l'établissement.

 

La fonction de secrétaire général est une fonction d’interface entre des élus qui ont une légitimité politique et des services qui ont une compétence technique et administrative.

 

A ce titre, le secrétaire général :

- participe à l'élaboration et à la mise en œuvre de la politique d'établissement, veille à son application opérationnelle, et exerce une fonction de conseil auprès du président.

 

- est responsable de l'ensemble des services administratifs et techniques qu'il coordonne, organise et modernise. Il anime l'équipe administrative et encadre les personnels IATOS.

 

- synthétise les données juridiques et techniques nécessaires à la mise en place de la politique d’établissement. Il est amené par ailleurs à animer et à participer à de nombreuses instances (conseils, commissions,…) et à entretenir de multiples relations internes ou externes à l'établissement.

 

Il appartient à chaque président, dans le cadre de l’autonomie de son établissement, et à travers le profil de poste de recrutement, de préciser le positionnement du secrétaire général au sein de ou par rapport à  l’équipe de direction.

 

Le secrétaire Général exerce ces fonctions en lien étroit avec les vice-présidents, les directeurs-adjoints, les chargés de missions et autres élus.

 


 

 

Les domaines d'activités

du secrétaire général d'établissement public d'enseignement supérieur

 

La liste de domaines d’activités proposée ci-dessous est indicative. Elle synthétise, sans souci de hiérarchisation, lesdeux domaines correspondant aux activités généralement exercées par les secrétaires généraux d'établissement public d'enseignement supérieur.

 

Le SGEPES participe sous l’autorité du président et dans le cadre des orientations qui lui sont données à l'élaboration et à la mise en œuvredu projet d'établissement, des contrats et à la gestion de l’établissement. Il doit notamment :

 

 

A - Participer à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique de l'établissement

 

¨       Prendre en charge et piloter, dans le cadre de la politique et du projet de l'établissement, les actions innovantes d'amélioration et de modernisation de la gestion

¨       Synthétiser les données nécessaires à la prise de décision par l’exécutif

¨       Veiller au respect des procédures et des calendriers

¨       Assurer la gestion des instances de l'établissement en participant à l'élaboration de l'ordre du jour des conseils, en veillant à l'instruction et à la préparation des dossiers et en assurant l'exécution des décisions prises

¨       Participer à la préparation et à l'exécution des contrats, de type contrat Etat/région, contrats avec les organismes de recherche ou avec d'autres partenaires…

¨       Jouer un rôle d'interface administrative avec les personnalités extérieures et les partenaires de l'établissement

¨       Assurer l'organisation dans le respect des textes législatifs et réglementaires des élections universitaires

¨       Assurer une fonction de conseil juridique dans les domaines d'activités de l'établissement (questions statutaires, contrats et conventions, activités de valorisation, marchés publiques,…)


B - Gérer l'établissement

 

 

Dans le domaine du management et de la gestion des ressources humaines

 

¨       Assurer la gestion prévisionnelle des emplois, notamment IATOS, en liaison avec la politique de l'établissement

¨       Assurer la gestion des ressources humaines IATOS en :

¨              Organisant et en participant aux concours de recrutement

¨              En élaborant et en mettant en place le plan de formation continue

¨              En élaborant le bilan social de l'établissement et le bilan d'activités des services et des personnels

¨              En mettant en place une évaluation des personnels de l'établissement

¨              En participant à l'élaboration de l'ordre du jour des commissions paritaires de l'établissement, en en assurant le cas échéant la présidence et en veillant à l'exécution des décisions prises

¨       Assurer l'organisation et le suivi du comité hygiène et sécurité

¨       Participer à la gestion des enseignants-chercheurs et enseignants de l'établissement

 

 

Dans le domaine de la gestion des enseignements, de la scolarité et des étudiants

 

¨       Etre responsable de la gestion administrative et pédagogique des étudiants, de la pré-inscription jusqu'à la délivrance du diplôme, qu'il s'agisse de formation initiale ou continue

¨       Assurer le respect des procédures d'habilitation des diplômes ainsi que la gestion des charges d'enseignement et des heures complémentaires

¨       Participer à la gestion de la vie étudiante, en liaison avec les associations et organisations représentatives, à travers les aides sociales, la culture et le sport universitaire, les locaux étudiants

¨       Participer à la politique de relations internationales de l’établissement à travers la gestion de l’université et des étudiants.

 

 

Dans le domaine de la gestion des finances

 

¨       Organiser et animer la fonction financière de l'établissement en participant à l'élaboration et au suivi d'exécution du budget et en analysant l'ensemble des donnéesbudgétaires.

 

Dans le domaine de la gestion patrimoniale

 

¨       Assurer et coordonner la gestion patrimoniale de l'établissement, notamment en matière de construction, de maintenance et de sécurité

 

 

Dans le domaine de la recherche et de sa valorisation

 

¨       Faciliter la gestion matérielle des unités de recherche ainsi que leurs relations avec les organismes de recherche.

 

¨       Organiser, avec le responsable chargé du domaine (recherche et/ou relations avec les entreprises), la gestion juridique et économique des contrats de recherche, de valorisation et de prestation au sein du secteur d'activités industrielles et commerciales de l'université, ainsi que les relations de ce secteur avec le reste de l'établissement


 

Les compétences

du secrétaire général d'établissement public d'enseignement supérieur

 

 

 

 

 

 

 

¨       pouvoir se situer dans le système particulier de l'enseignement supérieur, dans son contexte politique, économique et social tant au plan local, national qu'international et savoir travailler étroitement avec les équipes d'élus

 

¨       posséder les qualités managériales nécessaires lui permettant de participer à l'élaboration et à la mise en œuvre de la politique de l'établissement : faculté d'encadrement, autorité, initiative, grand sens de l'écoute de l'institution dans le respect des acteurs, force de conviction, …

 

¨       savoir intégrer les attentes des usagers - étudiants, personnels - afin d'assurer un fonctionnement optimal de l'institution

 

¨       savoir organiser les services pour assurer l'efficacité de l'action de l'établissement

 

¨       savoir donner du sens au travail des collaborateurs en faisant partager et en traduisant en objectifs à court et moyen termes la politique d'établissement définie par le président

 

¨       avoir une forte capacité à promouvoir une culture de gestion et d’évaluation, et à conduire un projet en fonction des enjeux propres de chaque établissement

 

¨       avoir des capacités d'analyse et de synthèse lui permettant de déléguer et d'exercer un contrôle approprié à toutes les étapes du processus de gestion

 

¨       savoir négocier avec les partenaires institutionnels de l'établissement

 

¨       avoir de fortes compétences techniques, juridiques et financières - administration, budget, gestion des ressources humaines, sécurité, marchés publics - lui permettant d'être un référent, notamment pour le fonctionnement des instances statutaires

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans snesup-evry 2007
commenter cet article
20 décembre 2007 4 20 /12 /décembre /2007 09:00
Le secrétaire général, encore lui, trouve que la Formation Continue de l'université ne fonctionne pas bien et l'a dit publiquement lors des rencontres qu'il organise avec les IATOS dans les UFR.
Chacun à sa place et chacun son métier!
Il lui appartient, avec ses services d'éclairer le président et le CA,  pour que ce dernier conseil puisse prendre les décisions sur la base d'informations fiables.
Si sur la base de ces éléments fournis par les services financiers, les services du personnel et synthétisé par le SG, le président et le CA décident de changer l'orientation de la FC et de proposer à AGESUP de modifier celles de l'apprentissage c'est à eux que la décision appartient. C'est donc à eux que le SG doit réserver ses informations et ses commentaires.
La loi est claire: c'est le CA qui conduit la politique avec le président qu'il élit et l'aide des autres conseils,  ce n'est personne d'autre!
Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans lbre fsu
commenter cet article
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 10:17

Au travail le SG, au travail, il y a urgence !

 

Il paraît que Monsieur fait de la stratégie, il fait aussi le contremaître du recteur au moment des grèves, il se déplace parfois pour un exercice de style dans les UFR , mais les services sont toujours à l’abandon et dysfonctionnent.

Nous sommes comme personnels particulièrement attachés au fonctionnement du service du personnel enseignant pour des questions de paiement, de carrière, de congé ou dans des cas plus douloureux comme un décès.

Sur un point comme ce dernier nous aurions aimé ne pas avoir à intervenir pour que les règles minima de professionnalisme soient respectées ! Encore s’agissait-il d’un collègue assez âgé avec des enfants tirés d’affaire et  dont la veuve cadre supérieure administrative connaissait les procédures… et a des amis! Nous n’osons imaginer la situation si un malheur frappait des collègues plus jeunes aux prises avec tous les problèmes d’une vie en construction, ayant besoin en plein désarroi de réponses précises, de professionnalisme et de rapidité dans le traitement du dossier, de respect et d’un minimum d’humanité !

Parce que nous n’osons imaginer cette situation nous demandons au SG de faire son travail en demandant à ses subordonnés de mettre le service au niveau dans tous les domaines.

Et s’il n’y avait que la question des décès qu’on ne savait gérer au service du personnel enseignant…et ailleurs !

La responsabilité de cette situation n’incombe pas aux IATOS de base, elle est celle du SG et d’abord la sienne.

C’est à lui d’organiser, de changer les responsables quand ils sont manifestement incompétents ou manquent totalement d’autorité, c’est à lui de faire former les personnels, c’est à lui de donner le ton et d’orienter l’administration vers sa vocation : le service public c’est aussi la qualité !

C’est paraît-il un professionnel, nous n’avons donc pas à lui indiquer comment s’y prendre, ce que nous voulons c’est des résultats ! Les indicateurs c’est un certain climat, une façon d’être des administratifs, ce sont des directives données aux responsables de services, des procédures claires et établies, portées à la connaissance du public et que l’on trouve sur internet comme dans les autres universités, c’est aussi le budget alloué à l’administration dépensé,…preuve que l’on travaille ou que l’on donne aux IATOS les moyens de travailler.

Au travail le SG ! Et s’il ne fait pas l’affaire qu’on en change le plus vite possible car les échéances n’attendent pas !

 

Voir l'article ci dessous sur les tâches d'un SG:
http://srv02.admin.over-blog.com/index.php?id=1023986632&module=admin&action=publicationArticles_editPublication&ref_site=1&nlc__=881198483143
Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans lbre fsu
commenter cet article
13 décembre 2007 4 13 /12 /décembre /2007 22:28

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid20651/plan-pour-la-reussite-en-licence-730-millions-d-euros-d-ici-2012.html

Donnez votre avis.

A première vue pour que ce ne soit pas du bla bla pédagogique il va falloir bosser...

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans snesup-evry 2007
commenter cet article
13 décembre 2007 4 13 /12 /décembre /2007 05:39
fatigu---2.JPG

 

Le président essaie désespérément de sauver la filière gestion de l'université, il met des postes mais...
Voyons les derniers événements.
Nous sommes alertés par des collègues de gestion de l'IUT, des PAST dont les interventions (la direction d'une grosse filière de licence PRO), n'ont pas été renouvelés et travaillent pour le moment "gratuitement et hors cadre".
Demarez dont c'était le travail n'a rien fait, on commence à avoir l'habitude....
Nous alertons Richard Messina qui découvre le problème et réagit aussitôt car il faut reconstituer la CSE de gestion. C'est donc à l'administration (même niveau que Demarez....au service du personnel SG, DRH, etc...) d'alerter les nouveaux élus PR et MCF (ces derniers sont bien sûr oubliés).....
Résultat des courses et propositions concoctées par un PR qui est parti et un qui doit partir une CSE de caricature!
a) illégale la présence comme  comme membre extérieur: "junior prof"qui  parti mais qui reste par convention de 100 h attaché à l'université  cf. le décret de 88 rectifié et le guide du président de CSE édité par le MEN!
b) les MCF pas consultés pour le choix des extérieurs MCF : illégal
c) des extérieurs....un nouveau tour de France, si l'on échappe cette fois ci aux lyonnais, c'est "junior prof" qui place ses amis Rouen, Lille....
Le recrutement promet s'ils sont au niveau et à l'image du personnage, léger et pas très ardent au travail. La gestion d'Evry risque repartir pour un tour en attendant de se débarrasser des patates chaudes qu'on nous aura refilées....
Il aurait été plus raisonnable de choisir les extérieurs dans le PRES à Paris 11 et à VSQ en mettant un Parisien comme 3° , nous étions dans les alliances stratégiques et cohérentes du point de vue service public et non dans le système des copinages et des coteries!
Qu'en pensent le président et sa majorité fraîchement élue?

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans snesup-evry 2007
commenter cet article
12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 19:46

Les collègues du collège A chercheurs et professeurs ont très nettement donné la majorité absolue aux Listes Ensemble dans tous les collèges et aux trois conseils, en moyenne 53% des voix. Au CA ,le conseil politique, les collègues B ne se trompent pas, en donnant plus de 47% à la liste Ensemble ils la placent très loin en tête devant la liste du SGEN et celle du "rassemblement de tout et de son contraire".
Dans les autres conseils, au CEVU en particulier, les B se positionnent pour partie plus en fonctions des petits intérêts et des coteries. Moins informés, souvent moins associés au pouvoir ce sont eux qui ont subi, et subissent encore, les désagréments liés aux mauvaises gestions passées et ceux qui résultent des "travaux en cours".
En fin il est à noter que le corps des professeurs a  définitivement rejeté la petite clique de pseudo PR qui n'auront plus de représentants au CA. 
Les conditions sont crées pour que cette université puisse être dirigée et que les réformes indispensables soient engagées et réalisées.
Le programme des listes Ensemble est riche et exigeant, les conditions sont réunies pour le mettre en oeuvre, il faut une  volonté!

  CA collège A   CA collège B Total
  Nbre de voix Nbre de sièges Nbre de voix Nbre de sièges sièges
           
Ensemble 40 5 97 4 9
Nouveau souffle 23 1 45 1 2
Elan 14 0 67 1 1
           
           
  CEVU collège A   CEVU collège B Total
  Nbre de voix Nbre de sièges Nbre de voix Nbre de sièges sièges
           
Ensemble 40 3 88 2 5
Nouveau souffle 21 2 61 2 4
Elan 17 1 60 2 3
           
           
  CS collège A   CS collège B  
  Nbre de voix Nbre de sièges Nbre de voix Nbre de sièges  
           
Ensemble 41 7 11 1  
Nouveau souffle 17 3 11 1  
Elan 15 2 0 0  
           
           
  CS collège C   CS collège D  
  Nbre de voix Nbre de sièges Nbre de voix Nbre de sièges  
           
Ensemble 51 3 28 1  
Nouveau souffle 22 1 23 1  
Elan 38 2 1 0  
           
Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans snesup-evry 2007
commenter cet article
12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 15:34
Les élection dans le cadre de la nouvelle loi LRU se sont déroulées hier et ce matin pour les étudiants.
Les premières informations que nous recevons indiquent un très net succès des listes Ensemble soutenues par le SNSESup FSU.
Au CA 5 sièges sur 6 pour collège A professeurs, 4 sur 6 dans le collège B maîtres de conférences, Agrégés et Certifiés.
Le succès est aussi très net dans tous les collèges du conseil scientifique et du conseil de la vie universitaire.
Le président Messina dispose d'une large majorité qui devrait lui poermettre de faire les réformes indispensables...
Des informations complètes dès que nous en disposerons.....
Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans snesup-evry 2007
commenter cet article
11 décembre 2007 2 11 /12 /décembre /2007 21:09

Nous avons eu l'occasion de le souligner plusieurs fois dans ce blog, les IUP sont une belle réussite et la démonstration que l'université peut être bien placée sur le créneau de la professionnalisation de grande qualité et de haut niveau.
Gilles Waksman était intervenu pour rappeler que  les IUP de notre université étaient ses formations les plus attractives. Notre ami qui était selon les mots de Marc Pechansky un modèle de chercheur universitaire dans le secteur de la biologie  fondamentale était en même temps un ardent défenseur des IUP, il en avait d'ailleurs lui-même créé un en Biologie, preuve que les universitaires "classiques " s'ils sont  ouverts et assez  surs de leur propre valeur comme PR ne dédaignent pas la professionnalisation!
A Evry la réussite des IUP est incontestable, et les études partielles dont nous disposons sur nos formations aussi bien dans les secteurs des IUP secondaires que des IUP tertiaires montrent que les étudiants trouvent facilement des emplois et non des emplois déclassés par rapport au diplôme comme pour certains masters de sciences humaines et sociales! Ce n’est pas pour rien que ce sont les formations les plus attractives de l’université !

Les IUP constituent l’épine dorsale de notre université dans toutes les UFR et  la base de la survie de nombreuses filières à EVRY. En général nous avons su les préserver malgré l’hostilité de la DES et de prétendus experts, sans parler de quelques beaux esprits locaux !
Il aura fallu l'irresponsabilité et la médiocrité d'un PR de gestion, (qui s'est empressé de partir) et l'inconséquence du directeur de l'UFR de SSG, pour qu'un des plus beaux IUP tertiaires celui de commerce international avec l'Asie disparaisse, heureusement que ce type d’’ individus n'ont eu jusqu’aujourd’hui   aucune  responsabilité dans l'université au niveau central et n'ont été qu’écoutés à la marge, ainsi, leur capacité de nuisance, comme celle des tenants " d'un nouveau souffle" , s'arrêtait  à des périmètres circonscrits où même leur soit disant master de recherche périclitent!

Espérons que les résultats des élections confirmeront la marginalisation définitive du premier groupe des pseudo profs,la liste "Elan" des A, qui a fort peu à voir avec l’idée même d’université et que nos collègues anciens du SGEN comprendront enfin qu’il faut suivre les préceptes philosophiques dont ils se réclament en faisant preuve d’une plus grande modestie et devenir adultes !

 

Si les résultats des élections traduisent une stabilité de l’expression des enseignants chercheurs, chercheurs et enseignants de l’université et de l’IUT, en gros les résultats de 2005, le scandale de la réintroduction de la marginalité universitaire (Elan) et de ses dérives comme l’avait tenté l’ancien président condamnerait à coup sur l’université à un déclin définitif.  
La direction de l’IUT s’est à nouveau fourvoyée avec l’équipe la plus glauque et ridicule de PR et d’enseignants B  de l’université. Ce faisant ils ont desservi grandement, à l'extérieur et vis à vis de nos collègues, l’image de la professionnalisation et du sérieux universitaire d’une partie de ceux qui ont en responsabilité à  l’IUT. Il est urgent que M.Démarez et ses amis clarifient leur position et disent à la communauté universitaire s’ils optent pour le modèle de la « boutique », des petits avantages pour quelques uns et du petit « biznness » de banlieue ou pour le service public, la professionnalisation de qualité et l’avenir des collègues  !

 

Quant à nos collègues du SGEN ils devront  dire eux aussi pour quel modèle ils optent  en adoptant une attitude claire vis à vis de la marginalité universitaire qui plombe notre université et l'IUT. Ou ils continuent à en jouer et à jouer les Tartuffes en espérant en tirer quelques avantages de position comme ils le font depuis la « recomposition » du SGEN d’Evry ou ils constituent avec Ensemble un bloc du monde universitaire qui permette de  dégager enfin l’université et l’IUT de leurs« pesanteurs » pour en faire des établissements universitaires normaux.

 

Bref  vers 15 h 30 ce sera l’heure des responsabilités et l’on saura sans doute très vite si les vainqueurs ont le courage d’assumer leurs responsabilités, 56? ou 58 ?

 

En attendant les résultats de cet après-midi nous vous invitons à consulter les informations que notre ami Claude Ferry de la liste Ensemble, coordinateur des directeurs d'IUP d'Evry, nous communique à propos des formations IUP au niveau national !

 

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/elections/ADIUP-ST-CNESER--2-1.pdf

 

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/elections/grille-CNESER-IUP1.xls

 

Repost 0
10 décembre 2007 1 10 /12 /décembre /2007 13:01

Ils sont gentils nos PR de la liste Ensemble , nous nous en contentons, c'est ce que nous avons de mieux en magasin car sur les autres listes....
Mais présenter aux MCF, PRAG et PAST un poste pour l'un d'entre eux comme VP du CA pour les appeler à voter pour la liste parait quelque peut du niveau TF1, c'est prendre les collègues pour de vulgaires politiciens à acheter, des Kouchner ou autre Soisson...
Cette politique des bureaux de tabac a montré ses limites dans les périodes précédentes...
Ce que demandent les MCF, PRAG et PAST :
1) C'est qu'on en finisse à Evry avec le recrutement de PR "bidons", incompétents et dont l'image nuit à l'ensemble de la communauté universitaire et pas simplement au corps des PR. Si vous voulez des exemples j'ai quelques munitions provenant de la 19° ou de la 6° avec les activités avant et après le recrutement...
2) Que tous les  PR fassent leur travail, assument leurs responsabilités (direction et conception de diplômes, direction de département et d'UFR. Sur ce dernier point la personne qui démontre que l'UFR SSG a été gérée correctement par les PR qui se sont succédés aura la médaille de la langue de bois et du ridicule!
3)Que tous les PR fassent partout des cours, vous savez des cours que l'on peut diffuser, publier, bref un cours comme le prévoit leur statut...
4) Que tous les PR fassent de la recherche, contribuent à l'organiser.....y compris en sciences molles!
5) Qu'ils soient capables d'assumer leurs responsabilités à la direction des universités et n’échouent pas lamentablement dans la gestion d’une UFR comme en SSG (PR animateur de la liste Elan) ou dans la négociation avec des partenaires comme dans l’échec spectaculaire avec Paris 12  et soit capable d’un comportement digne en CSE  (PR animateur de la liste second souffle)...

De manière concrète les jeunes MCF demandent des aménagements de service pour la prise de fonction, les autres de ne pas être écrasés de tâches (ce qui suppose la disparition des PR bidons)  pour pouvoir faire de la recherche et construire leur carrière.

L’ensemble de ces collègues demande que l’on respecte les règles, en gestion par exemple que l’on consulte les MCF de l’université et de l’IUT et que le choix des MCF extérieurs de la CSE ne soit pas fait par deux PR  qui ont fait la démonstration de leur incompétence et de leur faible considération pour la légalité…Ils demandent aussi des UFR, non pas simplement autonomes etc. avec démocratie participative, baratin et raton laveurs…mais simplement gérées !

Si les circonstances, des compétences particulières font que des MCF, des PRAG, des PAST se trouvent être les personnes les plus aptes à assumer des responsabilités et que la communauté leur confie, oui bien sur ! Ce fut l’esprit singulier d’Evry fortement inspiré des traditions des IUT qui fonctionnent essentiellement grâce aux PRAG depuis leur création, de favoriser l’initiative des MCF, des PAST et autres….et de leur confier des responsabilités jusqu’à celle de directeurs de département ou de VP, ou de directeur de l’IUT ! Cette conception démocratique libéra des énergies, mais elle a ses limites quand dans des secteurs comme SSG elle masque la totale incompétence de la majorité des PR résultant d’une politique de cooptation des médiocres !

Si un B a le meilleur profil pour une fonction oui, il faut le reconnaître, mais mes amis vous serez pris au sérieux quand vous assurerez comme disent les jeunes et que vous vous départirez d’un esprit de caste que ce que vous montrez en général ne justifie pas !

Si je vote et appelle à voter pour les listes Ensemble c’est :

1)      Parce que le programme présenté est le plus sérieux, le plus travaillé le plus adapté à la situation présente de l’Université et de l’IUT.

2)      Parce que les personnes qui figurent sur les listes Ensemble présentent de meilleures garanties d’honnêteté et que n’y figurent pas en position éligible comme sur les deux autres listes des personnes qui ont fait depuis des années la démonstration qu’ils ne cherchaient à utiliser le service public qu’à leur profit personnel. Il faut achever le travail en débarrassant Evry de cette engeance…

3)      Parce que j’ai envi que le bon travail fait par les anciens en Droit et ST, en SFA et dans quelques diplômes professionnels de SSG survive par respect pour leur travail. Mais j’aimerai aussi que de jeunes collègues connaissent la joie de créer, de trouver et qu’ils puissent avoir une carrière…et dernier point et non le moindre car je pense à notre responsabilité morale et sociale parce que je souhaite que les bonnes formations d’Evry survivent parce que des jeunes en ont besoin !

Yves Sabourdy Prag et ancien VP

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans snesup-evry 2007
commenter cet article
7 décembre 2007 5 07 /12 /décembre /2007 14:45

Pourquoi nous appelons à voter pour les listes :  

Ensemble pour relever le défi de l’autonomie

 

La section du Snesup Evry  dénonce la loi comme instrument de marchandisation de l’enseignement supérieur qui ne correspond pas à notre conception d’un service public, d’enseignement et de recherche, dégagé des contraintes du marché.

 

 Blog de la liste Ensemble

Un blog a été créé : http://listensemble.wordpress.com où vous retrouverez les informations concernant le collectif.

  Le programme qui a été élaboré au cours d’une longue procédure démocratique comporte des points essentiels pour la défense de la situation des collègues enseignants chercheurs et enseignants d’Evry.

1)      La prise en compte de la situation de l’établissement dans le contexte régional et national de l’enseignement supérieur et de la recherche. On se défend mieux quand on est lucide.

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/elections/Pr--ambule.doc

2)      Des propositions réalistes en matière de coopération avec des partenaires, dans le PRES Universud (PXI, USVQ, ENS Cachan) mais aussi avec les universités de Paris centre ou de Paris EST  qui permettent de maintenir la présence à Evry de certains secteurs de formation et de recherche menacés par la LRU,  dans l’intérêt des collègues et des étudiants.

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/elections/Pour-une-recherche-d.doc

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/elections/Pour-un-ancrage-local-de-l.doc

3)      Une orientation qui fait toute sa place aux filières professionnalisées, à l’apprentissage mais qui entend défendre des filières classiques en les aidant à s’adapter au nouveau contexte. C’est le contraire de la démarche qui oppose les disciplines entre elles et qui  fait de tel ou tel secteur le bouc émissaire. Des mesures spécifiques pour sauver la filière gestion dont ni l’IUT, ni l’université peuvent se passer.

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/elections/Pour-une-professionnalisation-affirm--e.doc

4)      Un souci de l’équilibre des pouvoirs et de la démocratie universitaire. Nous pensons que les dérives de la loi LRU peuvent être combattues sur ce point  par des conseils forts, une activité syndicale et associative forte et favorisée par l’établissement. Nous ne craignons pas un président à forte personnalité, l’expérience y compris locale nous montre que ce sont les faibles qui sont souvent les plus autoritaires et les moins démocrates !

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/elections/Pour-l.doc

5)      Des orientations précises et réalistes en matière de gestion des personnels.

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/elections/Pour-une-transversalit---des-missions-de-l.doc

Nous appelons les collègues à rejoindre la section du SNESup pour en faire l’outil de réflexion, d’organisation et d’action qui sera encore plus indispensable dans la période à venir. Contact :   dominique.bruguera@orange.fr

Liste Ensemble

Programme de la liste Ensemble en 2007.

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/Projet-d---tablissement.doc

Résumé du programme

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/Projet-d---tablissement-3-pages.doc

 Listes des candidats « Ensemble »

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/Candidats-CA-CEVU-CS.doc

 Blog de la liste Ensemble

Un blog a été créé : http://listensemble.wordpress.com où vous retrouverez les informations concernant le collectif.

 

 

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans snesup-evry 2007
commenter cet article

Etat de la mobilisation Univ

Notre camarade Sequinot de Lille tient à jour l'état de la mobilisation dans les universités et les IUT. Cliquez sur le lien:

http://www.univ-lille1.fr:80/snesup59-62/mobilisation/

Recherche

Archives