Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 00:12

Manif demain 24 juin 2010 à Paris.

 

 

Manifestation régionale intersyndicale CGT FSU CFDT Solidaires UNSA CFTC 14h Place de la République arrivée Place de la Nation

 

 

http://www.demosphere.eu/node/19332

 

 

Manifestation à Paris pour les retraites

Trajet / parcours : départ 14h de République en direction de Bastille puis Nation

Ordre des cortèges syndicaux: Solidaires - CFDT - UNSA - CGT - CFTC - FSU

Rendez-vous particuliers:

Comprendre la question des retraites

http://www.fsu.fr/spip.php?rubrique212

 

La question des retraites

http://www.fsu.fr/spip.php?rubrique43

 

 

Quelles conséquences pour les enseignants du supérieur

 

Pour les Prag et PRCE

 

http://www.snes.edu/-Retraite-.html

 

A) Appel au 23 mars
* revendication : "volonté d'agir pour que le débat sur les retraites" (initié par le gouvernement) "prenne en compte" etc.
* Modalités d'action : "une mobilisation inter-professionnelle unitaire afin de peser sur [les] différents rendez-vous" (fixés par le gouvernement)


Citation intégrale de l'appel :
"Intersyndicale du 15 février 2010 /
COMMUNIQUE COMMUN CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA
Lors du sommet social qui s’est tenu aujourd’hui, le président de la République s’est limité à
annoncer une série de rendez-vous. Les organisations syndicales continuent de manifester leur
profonde inquiétude sur l’emploi, le pouvoir d’achat et les retraites.
Le gouvernement n’a apporté aucune réponse concrète sur l’emploi, les salaires, le pouvoir
d’achat, les conditions de travail et les politiques publiques. Il renvoie la question des chômeurs en
fin de droits à une concertation avec le secrétaire d’Etat à l’emploi.
Alors que les organisations syndicales ont récemment dénoncé les atteintes au statut général des
fonctionnaires, le gouvernement ne dit rien non plus sur le malaise dans la Fonction publique. Au
nom de la révision générale des politiques publiques, il supprime des emplois au détriment des
missions des services publics.
La dégradation des conditions de travail et de l’emploi touche les salariés du privé comme du
public.
Concernant les retraites, avec un projet de loi annoncé dès septembre 2010, le calendrier reste
très serré. Les organisations syndicales affirment leur volonté d’agir pour que le débat sur les
retraites, prenne en compte l’ensemble des questions tant au niveau du privé que du public,
notamment le niveau des pensions, l’emploi, le financement, la pénibilité, le code des pensions et
la réduction des inégalités.
Les rendez-vous fixés par le président de la République et les négociations avec le patronat
doivent être l’occasion d’apporter des solutions favorables aux salariés. La situation économique et
sociale nécessite l’intervention convergente des salariés du public comme du privé, des retraités,
des privés d’emplois, pour porter avec force leurs attentes et défendre leurs intérêts communs.
C’est pourquoi les organisations syndicales décident d’une mobilisation inter-professionnelle
unitaire afin de peser sur ces différents rendez-vous. Elles décident ensemble d’une journée qui
donne lieu à des grèves et des manifestations dans tout le pays le 23 mars.
Les organisations syndicales réaffirment que la sortie de crise passe par des mesures en faveur de
l’emploi, des salaires et pensions, une fiscalité plus juste, des politiques publiques en faveur d’une
relance économique respectueuse des impératifs écologiques.
Le 15 Février 2010"

B) Appel au 27 mai
* revendications : 1)  "L’âge légal de départ en retraite à 60 ans doit être maintenu." (rien sur allongement durée cotisation, rien sur retraites des fonctionnaires) ;
2) " La pénibilité du travail doit être reconnue et ouvrir des droits à un départ anticipé à la retraite." (rien sur modalités prise en compte pénibilité - individualisée  comme le propose maintenant le gouvernement ? Par capitalisation ? - rien sur maintien pensions des fonctionnaires et assimilés).
* Modalités d'action : "journée nationale de mobilisation"


Citation intégrale de l'appel :
"Les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires,
UNSA appellent à une journée nationale de mobilisation Jeudi 27 mai 2010
jeudi, 6 mai 2010
Communiqué commun des organisations syndicales : CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA
Emploi, salaires, retraite : tous mobilisés, rassemblés et exigeants !
Dans un contexte économique et social caractérisé par une situation de l’emploi dégradée, des
difficultés de pouvoir d’achat et une aggravation des conditions de travail pour de nombreux
salariés, dans le public et dans le privé, en France et en Europe, les organisations syndicales
CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA réaffirment que la sortie de crise passe par des politiques
publiques en faveur d’une relance économique intégrant la satisfaction des besoins sociaux.
Avant même que le Président de la République ne réunisse un "sommet social" le 10 mai 2010, le
Premier ministre annonce un gel des dépenses de l’Etat pour les 3 ans à venir. Les organisations
syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA condamnent cette annonce et considèrent que la
réduction des déficits ne peut être envisagée sans assurer la cohésion sociale et la réduction des
inégalités, en particulier par une fiscalité plus redistributive.
Donner la priorité à l’emploi stable, améliorer les salaires et le pouvoir d’achat, réduire les
inégalités, réorienter la fiscalité vers plus de justice sociale, investir pour l’emploi de demain par
une politique industrielle prenant en compte les impératifs écologiques et par des services publics
de qualité restent nos objectifs communs.
Concernant les retraites, elles rappellent que l’emploi "en quantité, en qualité et qualifié, reconnu
et valorisé" doit devenir une priorité dans les entreprises et les administrations pour redonner du
sens au travail, à la société toute entière. C’est une source de financement incontournable pour
assurer le devenir et la pérennité de notre système de retraites par répartition basé sur la
solidarité intergénérationnelle. Une plus juste répartition des richesses, la réduction des inégalités,
l’égalité entre les Femmes et les Hommes au travail s’imposent aussi pour garantir à tous un bon
niveau de vie à la retraite. L’âge légal de départ en retraite à 60 ans doit être maintenu. La
pénibilité du travail doit être reconnue et ouvrir des droits à un départ anticipé à la retraite.
La concertation en cours, le calendrier extrêmement serré imposé n’offrent pas une qualité de
dialogue social acceptable pour répondre à un tel enjeu de société, d’autant que les seuls
éléments de la réforme proposée restent le recul de l’âge légal de départ à la retraite et
l’allongement de la durée de cotisation dans un cadre budgétaire constant.
Pour toutes ces raisons et dans un cadre unitaire, les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU,
Solidaires, UNSA appellent les salariés, les retraités, les jeunes et les privés d’emploi à une
journée nationale de mobilisation le jeudi 27 mai 2010 pour interpeller ensemble les pouvoirs
publics, tous les employeurs et peser sur les choix à venir.
Elles appellent l’ensemble de leurs organisations à se rencontrer pour décider, dans les entreprises
et lieux de travail, d’actions unitaires de haut niveau donnant lieu à des grèves et des
manifestations interprofessionnelles dans les territoires.
Le 6 mai 2010"


C) Appel au 24 juin
* revendications : 1) non à "la remise en cause de l'âge légal [de départ en retraite]" car elle est "inacceptable et injuste" (? et si elle était "acceptable et juste", pas de problème ?), "en particulier elle fait porter les efforts sur les salariés qui ont commencé à travailler tôt et les travailleurs et travailleuses les plus précaires" (donc, si ceci ne concerne pas les salariés "qui ont commencé à travailler tôt" -le matin- et "les travailleurs et les travailleuses les plus précaires", c'est bon, pas  de problème ?  ; 2) "reconnaissance de la pénibilité" qui "ne peut se concevoir à partir d’un examen médical " (mais elle peut toujours être individualisée, et hors répartition ?)
* Modalités d'action : une " nouvelle journée de mobilisation " ... la messe est dite, quand Thibault rime avec Jouhaux. Debout, camarades !

Citation intégrale de l'appel :
"Communiqué commun CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA
Appel à une nouvelle journée de mobilisation le 24 juin
Les organisations syndicales CFDT, CFTC , CGT, FSU, Solidaires, UNSA se sont réunies le lundi 31 mai 2010 pour faire l’analyse de la journée de mobilisation du 27 mai pour l’emploi,

Partager cet article

Repost 0
Published by Libre FSU Evry
commenter cet article

commentaires

Etat de la mobilisation Univ

Notre camarade Sequinot de Lille tient à jour l'état de la mobilisation dans les universités et les IUT. Cliquez sur le lien:

http://www.univ-lille1.fr:80/snesup59-62/mobilisation/

Recherche

Archives