Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 06:41
De : Groupe Jean-Pierre Vernant <groupe.jp.vernant@gmail.com>
Objet : [Petition] Pour 489 millions de moins
Date : 12 décembre 2014 02:19:26 HNEC

 


Communiqué du Groupe Jean-Pierre Vernant 
 

A l'occasion d'un dîner offert ce vendredi soir au groupe Marc Bloch, M. Hollande devrait annoncer officiellement ce que l'ensemble des médias a propagé avec une journée d'avance: le "rétablissement du budget des universités". La CPU de M. Salzmann ne manquera pas, dès le lendemain, de s'auto-congratuler au travers d'un communiqué dont elle à le secret et de saluer ce retour à un budget sanctuarisé.

 

Il s'agit là d'une opération de triangulation dont il s'agit de dénoncer le mensonge grossier.

 

La réalité est la suivante:

• Le projet de loi de finances rectificative [1], p.79 et 81, mentionne que 560 M€ ont été supprimés en 2014 du budget ESR. En particulier, la "réserve de précaution" des Universités a été purement et simplement annulée (230 M€)

• Le plan d'économie prévoit une suppression budgétaire de 123 M€ au travers du modèle SYMPA, au titre de la réorganisation du mode d’allocation

des moyens des universités. [2] p 125

• Le "coup de rabot", passé par amendement surprise, s'élève à 136 M€. M. Hollande devrait annoncer l'aumône de 70 M€ faite aux Universités, 70 M€ pris... sur le budget de l'éducation et de la recherche.

• Les contrats de plan état-région ont vu l'enveloppe dévolue à l'ESR baisser de 25% à 50%, ce qui correspond à une baisse de 350 M€ pour les cinq ans qui viennent. 

 

Par un calcul élémentaire, on obtient donc que l'enfumage consiste à faire passer une baisse de (230+123+136+350/5-70) = 489 M€ pour une "sanctuarisation" retrouvée. Le budget de deux universités omnidisciplinaires disparait et nous sommes supposés applaudir. L'équivalent de 8150 postes se volatilisent et nous sommes supposés remercier les complices.

 

489 M€ c'est à peu de chose près la somme de deux cadeaux somptuaires décidés récemment au Ministère:

• 172 M€ prélevés à la source sur les budgets universitaires pour les offrir à l'éditeur Elsevier en échange de son bouquet de médiocres revues [3].

274 M€ crédités par pipeline budgétaire spécial à la direction de la recherche technologique du CEA dont le compagnon de Geneviève Fioraso était directeur délégué, pour un programme hébergé par Minatec Entreprise, une SEM que Mme Fioraso dirigeait avant d'être ministre. [4] p 116 et [5]

 

 [1] http://www.senat.fr/rap/l14-159-1/l14-159-1.html

[2] http://www.assemblee-nationale.fr/14/rapports/r2260-tI.asp

[3] http://rue89.nouvelobs.com/2014/11/10/france-prefere-payer-deux-fois-les-articles-chercheurs-255964

[4] http://www.assemblee-nationale.fr/14/projets/pl2353.asp

[5] http://lesupenmaintenance.blogspot.fr/2014/09/genevieve-fioraso-et-le-cea-quand-la.html


"Le vrai courage c’est, au-dedans de soi, de ne pas céder, ne pas plier, ne pas renoncer."

Groupe Jean-Pierre Vernant.
----------------------------------

Partager cet article

Repost 0
Published by Libre FSU Evry
commenter cet article

commentaires

Etat de la mobilisation Univ

Notre camarade Sequinot de Lille tient à jour l'état de la mobilisation dans les universités et les IUT. Cliquez sur le lien:

http://www.univ-lille1.fr:80/snesup59-62/mobilisation/

Recherche

Archives