Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2005 2 05 /07 /juillet /2005 00:00

Communiqué de la section SNESUP Université-IUT d’Evry :

 

Respecter le vote et répondre aux attentes des personnels

 

Nous pensions que le résultat des élections allait amener le Président à  proposer notre camarade Gilles Waksman comme 1er vice-président du CA. La tradition et la démocratie veulent en effet que la tête de liste de la liste arrivée en tête soit proposée comme 1er vice-président. Gilles Waksman est dans ce cas, et il est en outre le mieux élu des Professeurs d’Université.

Force est de constater que nous nous sommes trompés puisqu’à l’encontre des résultats, Daniel André a pris la responsabilité d’une autre voie en écartant arbitrairement Gilles Waksman. Et qui plus est après que notre camarade ait été victime d’une agression verbale anti-sémite de la part d’un membre de la liste SGEN!

Quel exemple encore pour la communauté universitaire quand le processus de mise en place du bureau de notre établissement montre que l’Université s’offre le « luxe » d’une direction presque uniquement constituée par des battus des élections! (1)

 

Le SNESup Evry a toujours poursuivi une politique de rassemblement et accepté des compromis quand il s’agissait de sauvegarder les intérêts de l’Université et de l’IUT mais il ne peut pas continuer à cautionner la mise en place d’une direction qui tourne le dos à la démocratie dans l’Université.

 

Les collègues se sont prononcés majoritairement pour de nouvelles pratiques. Ils se sont, par exemple, prononcés :

-         pour une politique nouvelle et ambitieuse pour l’Université

-         pour le respect de l’ensemble des personnels, de leurs missions et de leurs statuts,

-         pour la transparence sur l’utilisation des budgets du CFA et de la formation continue et  sur l’utilisation des moyens confiés aux UFR et aux filières. (Quand des questions sont posées pour la dixième fois sur le budget de filières de CFA dans l’UFR de Sciences Sociales et Gestion, 15 jours après l’élection de Richard Messina comme VP chargé des finances on annonce tranquillement qu’il faut voir …M.Billy),

-         pour une évaluation réelle de la recherche à Evry,

-         contre les pratiques inexpliquées et/ou discrétionnaires dans l’attribution des moyens,

 

Le fossé entre les votes majoritaires des collègues, ce qu’ils signifient  et la direction de l’Université ne peut et ne doit s’élargir. Il faut revenir aux résultats des élections.

C’est pourquoi nous nous prononçons contre l’élection d’un nouveau membre du SGEN à la direction de l’Université le 30 juin prochain :

 

1)      Par respect de la démocratie, les listes de ce syndicat ayant nettement été battues dans tous les collèges enseignants et IATOS. Elles arrivent le plus souvent 3° et dernières. L’université ne doit pas continuer à constituer une direction largement composée des battus des élections !

2)      Pour le respect des accords entre la liste « Ensemble » et le SGEN qui prévoyaient un bureau composé de 4 personnes de la liste Ensemble, 3 du SGEN et 1 de la liste « Elan ». Le SGEN ayant ses trois représentants et « Ensemble » 3, il reste à élire un membre du bureau appartenant à la liste « Ensemble ».

 

C’est ainsi que la composition du bureau serait plus conforme aux résultats des élections et aux attentes des personnels et usagers de l’Université.

 

La situation de l’Université étant fragile, nous appelons les personnalités extérieures, les membres du SGEN et les élus de cette liste qui restent fidèles à leur parole, les élus de la liste Elan, les élus UNSA et indépendants, les élus étudiants à dire NON à des pratiques  aventureuses et de dilution de l’Université dans les intérêts particuliers (2) qui tournent le dos aux messages envoyés démocratiquement par une majorité de collègues.

 

(1) Il ne s’agit pas de remettre en cause les prérogatives statutaires du Président. Et d’autre part nous savons bien qu’être battu d’une voix n’est pas significatif dans ce mode d’élection. Mais que dire quand nous retrouvons à la direction des collègues nettement rejetés ?

(2) Dans leur crispation pour la conservation du pouvoir les membres de la direction du SGEN et de sa liste abandonnent toute position de principe et ne réagissent pas quand un membre de leur liste dérape dans une argumentation qui rappelle une vieille tradition antisémite. Une telle attitude, dangereuse pour l’Université, suffirait à les discréditer.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by snesup evry - dans Archives 2005
commenter cet article

commentaires

Etat de la mobilisation Univ

Notre camarade Sequinot de Lille tient à jour l'état de la mobilisation dans les universités et les IUT. Cliquez sur le lien:

http://www.univ-lille1.fr:80/snesup59-62/mobilisation/

Recherche

Archives