Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2006 1 25 /09 /septembre /2006 09:41

SEPTEMBRE 2006

Le Snesup Evry intervient :

 

 

1)      Les élections au CTPU Comité technique paritaire des personnels de statuts universitaires

 

Les élections se déroulent  du 4 septembre au 4 octobre 2006, or le 22 septembre les services de l’université (Secrétariat général et service du personnel enseignant) n’avaient non seulement pas envoyé le matériel de vote aux personnels concernés, mais en plus il semble qu’ils ne le trouvent pas !

Evry est une des rares universités où le matériel de vote n’a pas été mis à disposition des personnels Dominique Bruguera est intervenu auprès du Président Messina et du SG du Snesup Jean Fabbri qui a pris contact avec le président.

C’est un nouveau dysfonctionnement de ces services qui est inquiétant pour les personnels enseignants (voir plus loin d’autres exemples).

http://www.snesup.fr/navigation/general/page.php?rubrique=élections_ctpu_2006

2)      Problèmes personnels : après de multiples interventions auprès de la direction de l’IUT, auprès des services du rectorat et de l’IUT (qui ne connaissent pas les textes), nous avons obtenu qu’une collègue bénéficie d’un mi-temps rendu indispensable par sa situation suite à un accident.

Past de gestion .Nous intervenons pour que les collègues Past renouvelés en gestion voient leur élection confirmée par un conseil restreint et que les recrutements dans cette discipline se fassent dans la légalité et de manière raisonnable !

 

 

Retraites des enseignants chercheurs. L’université doit mettre en place le traitement des dossiers, rien n’est encore fait alors que le nombre de dossiers doit s’accroître dans les années qui viennent.

Rappel : les dossiers des collègues second degré sont traités par le rectorat.

3)      Personnels IATOS. Comme pour les personnels enseignants le bilan de la gestion de l’ex  VP leader du SGEN CFDT, Nicolas Billy, est catastrophique, joint  aux mesures libérales du gouvernement UMP sa gestion a des conséquences catastrophiques pour de nombreux IATOS et les secteurs où ils intervenaient. Les promesses électoralistes et démagogiques de l’ancien VP , un CDI pour tous, ne sont pas tenables légalement, d’autant plus que le Recteur aggrave la situation en exigeant des contrats de 10 mois. La situation est aussi inquiétante à l’IUT où la direction refuse de communiquer la situation des postes. Par ailleurs de nombreuses ambiguïtés sur les supports de postes sont entretenues dans certains secteurs IUT, SSG entre les personnels payés par le CFA et ceux payés par l’université, supports de postes vacants et supports strictement payés par l’université, enfin des postes d’enseignants (Prag, PRCE,…) sont occupés par des personnels « administratifs » aux diplômes et aux attributions peu claires en SSG !

Dominique Bruguera est intervenu auprès du président qui a précisé sa politique dans un sens que nous approuvons : respecter la légalité  mais faire le maximum pour les personnels quand c’est possible.

Par ailleurs le SNESUp Evry soutiendra l’action des personnels sur ces questions, le secrétaire a rencontré la CGT et M. Garandeau élu IATOS au CA.

4)      Postes d’enseignants. Si la procédure pour les demandes de cette année nous semble plus claire et plus responsable que celle de l’ancienne équipe l’an dernier, il reste que l’IUT et l’Université ne disent rien sur le nombre de postes vacants (Enseignants chercheurs, PAST, Prag, PRCE…). Il est urgent que ce point soit clarifié !

5)      Etudiants sans papiers. Dominique Bruguera est intervenu auprès du Président Messina  pour que chacun respecte son rôle.  Nous avons été alertés par le réseau RESF et le collectif étudiants sans frontières sur un cas typique, celui d’un ancien prépa du Parc des Loges auquel l’inscription en filière scientifique était refusée à propos d’une question de renouvellement de papiers ! Les autres services de scolarité, Orsay par exemple, s’appuient sur des textes pour dissocier ce qui relève de la légalité de l’enseignement supérieur, du travail du ministère de l’intérieur. Nous restons vigilants !

6)      Respect des règles et de la légalité. Le Snesup est à nouveau intervenu pour que la légalité soit respectée dans le fonctionnement de la CSE de gestion. Nous souhaitons que les risques de conflit et de recours au TA qui naissent du non respect du droit dans ces secteurs (CSE de langues et gestion, élection du directeur de l’UFR SSG, absence de directeur officiel en TEC)  soient éliminés. L’UFR SSG et le secteur gestion de l’université et de l’IUT n’ont pas besoin de nouvelles sources de difficulté alors que rien n’est réglé ni sur le plan administratif, ni sur le plan de la recherche dans ces secteurs.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans Défense des collègues
commenter cet article

commentaires

Etat de la mobilisation Univ

Notre camarade Sequinot de Lille tient à jour l'état de la mobilisation dans les universités et les IUT. Cliquez sur le lien:

http://www.univ-lille1.fr:80/snesup59-62/mobilisation/

Recherche

Archives