Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 19:24

Lyon, un ancien président d'université sanctionné

 

Il va devoir faire ses cartons. Gilles Guyot, ancien président de l’Université Lyon-III (1997-2002), a été sanctionné mardi soir par une mise «en retraite d’office» par le Conseil National de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (CNESER). A 61 ans, l’actuel directeur de l’Institut d’administration des entreprises (IAE) comparaissait lundi et mardi devant la section disciplinaire pour «atteinte à l'honneur et à la probité des fonctionnaires» après sa condamnation pour prise illégale d’intérêt et favoritisme. La cour d’appel de Lyon lui avait infligé en février dernier 7 000 euros d'amende pour avoir fait embaucher illégalement sa sœur à l’université et omis de passer un appel d'offres pour des frais de réception dépassant 300 000 euros. «Cette sanction grave met un terme définitif à la carrière de Gilles Guyot et permet enfin de tourner une page de l'Université Jean Moulin Lyon 3», se sont félicités le syndicat étudiant Unef et l’association Hippocampe, à l’origine des poursuites.

Gilles Guyot, président contesté pour n’avoir pas engagé de procédures à l’encontre d’enseignants négationnistes, refusait de quitter son poste de directeur de l’IAE. Malgré les demandes répétées de l’actuel président Hugues Fulchiron «pour préserver l’honneur de l’université». Gilles Guyot avait été relaxé en mars 2007 par la section disciplinaire de l’Université Jean-Moulin, saisie par l’ancien recteur Alain Morvan. Des étudiants de l’association Hippocampe et du syndicat Unef avaient obtenu de la ministre de l’Enseignement Valérie Pécresse que le cas de Gilles Guyot soit reéxaminé par le CNESER.

A Lyon, Frédéric Crouzet   20 Minutes le 4 juin 2008

Pécresse et le ministère lâchent certains notables universitaires de droite.

Avertissement sans frais de Pécresse à la carambouille universitaire ?

Une manière de rendre plus docile un certain nombre de personnes qui abritées derrière leurs positions d’universitaires s’opposent en fait à tout changement au nom de leurs petits intérêts et de leurs combines.

Le courant syndical opposé à la réforme va perdre des appuis discrets mais parfois efficaces dans le blocage !

Fine mouche et c’est à la demande de l’UNEF!
Et coup double !
Avertissement sans frais à d'autres pour rappeler que la procédure de mise à la retraite d'office existe!

Voir  sur le blog le papier ancien sur la Mafia (labo de Polytechnique)

Partager cet article

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans lbre fsu
commenter cet article

commentaires

Etat de la mobilisation Univ

Notre camarade Sequinot de Lille tient à jour l'état de la mobilisation dans les universités et les IUT. Cliquez sur le lien:

http://www.univ-lille1.fr:80/snesup59-62/mobilisation/

Recherche

Archives