Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2007 7 23 /09 /septembre /2007 22:48

Gilles Waksman, Professeur des universités 1952-2007. Professeur à l’Université d’EVRY Val d’Essonne, Ancien Vice Président, chercheur à l’Unité INSERM/UEVE 861, I-STEM Génopôle Evry.

 

Gilles Waksman est décédé le 22 septembre. Né à Fontainebleau, ancien élève du lycée de Corbeil, étudiant à l’université d’Orsay,  il avait commencé sa carrière à la faculté de Pharmacie de l’université Paris V- René Descartes. Après des travaux remarqués dans le domaine de la recherche thérapeutique il se réorienta ensuite sur la génétique moléculaire.

Il fut dans les années 1990, le premier Professeur des Universités de Biologie nommé  à Evry, il rejoignait en même temps l’équipe du Professeur  Jean Weissenbach au Généthon. 

Il déploya dès lors une intense activité de recherche au sein de la Génopôle en construction  et au sein de la toute jeune université d’Evry qui se développait sous la direction du Président Bernard Chappey.

Ayant intégré le service de Génomique Fonctionnelle du CEA, il identifia à la tête de l’équipe internationale qu’il coordonnait le gène de la maladie de Clouston (dysplasie ectodermique hidrotique). Il en décrivit plus tard les mécanismes moléculaires avant d’entreprendre cette année, à l’institut I-STEM, un programme qui visait à l’identification de composés pharmacologiques capables d’interférer avec ces mécanismes, retrouvant ainsi la préoccupation de recherche thérapeutique de ses débuts.

Dans la même période, premier enseignant de Biologie, il construisit cette filière au sein de l’université avec la double préoccupation de formation à la recherche de haut niveau et de la mise en place de filières  professionnalisantes pour assurer des débouchés à tous les étudiants. Il joua un rôle déterminant pour faire comprendre en interne comme auprès du public extérieur, les enjeux que constituaient pour le site d’Evry la Génopôle et la nécessité d’associer étroitement l’université à son développement.

Conscient des responsabilités que lui conférait son statut, il s’engagea avec détermination dans la vie de l’université. Membre de son bureau, puis Vice Président, il prit la tête de tous ceux qui ne renonçaient pas à faire d’Evry une université où se conjuguent une recherche d’excellence, la préoccupation de l’avenir des étudiants, celles de conditions de travail correctes pour les personnels et le  sens du service public.

La maladie l’obligea à se placer quelque peu en retrait. Il sut alors avec discernement appuyer la candidature de Richard Messina pour que se poursuive la tâche de redressement et d’adaptation de l’université aux nouvelles conditions. Il  continua toutefois à suivre de manière attentive et précise la vie de la recherche et celle de l’université. Dans ses dernières interventions, une tribune écrite fin août, puis dans sa relecture de la déclaration de la section syndicale du SNESup Evry dont il était l’âme, il manifestait encore début septembre, sa préoccupation de l’avenir de l’université qu’il n’envisageait que dans une intégration dans le PRES Paris Sud (Universud) et la constitution à terme d’un ensemble puissant de recherche et de formation en Essonne et Sud Francilien.

Gilles Waksman avait une haute idée de la fonction de Professeur des Universités, du rôle de la Science au service des Hommes, une fidélité aux idéaux de sa jeunesse et aux valeurs de l’immigration solidaire et de l’école républicaine dont il était fils et  héritier. Il s’est efforcé comme chercheur de concilier ces exigences en développant une recherche de niveau international tournée vers la compréhension et la préservation de la vie. Le professeur était aussi attentif à ses doctorants qu’aux étudiants de premier cycle ou d’IUP (Instituts Universitaires Professionnalisés) un type de filière qu’il connaissait bien pour avoir crée celui de Bio-Informatique et qu’il défendait avec conviction. Cette façon de rester fidèle à ses idéaux, il ne se contentait pas de la manifester par des déclarations ou des pétitions ; l’homme engagé s’efforçait de l’appliquer dans ses actes aussi bien au CNU, que dans son action au sein de l’université, loin des coteries et de l’esprit de caste, attentif à adapter son action aux conditions nouvelles en poursuivant les mêmes objectifs de fond.

  

   gilles-W.jpg

 

Nous signalons ses dernières contributions, Gilles était pressé, nous n’en comprenions pas toujours la raison…

 

La déclaration du Snesup qui fut sa dernière contribution, le 2 septembre

 http://snesup-evry.over-blog.com/article-12142850.html 

 

Tribune de Gilles écrite fin août, article le plus lu du Blog depuis 30 jours

http://snesup-evry.over-blog.com/article-12142789.html

 

Rapide contribution juin 2007

 

http://snesup-evry.over-blog.com/article-6868091.html

 

Tribune écrite par Gilles début juin

http://snesup-evry.over-blog.com/article-6768561.html

 

 

 

 

Une cérémonie d'adieu aura lieu le vendredi 28 septembre à 11 heures,

dans le parc du domaine de Montauger, à Lisses (91 - route D153).

 

L'inhumation aura lieu dans la plus stricte intimité.Un registre à signatures tiendra lieu de condoléances.

 

Vos dons peuvent être adressés à l'Alliance Maladies rares, 102 rue Didot, Paris 14e.

 Un mot à la famille peut être adressé à :

Anne-Marie Waksman, ( annemarie.waksman@gmail.com)

  
Plan d'accès à Montauger :

   http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/34/72/plan-montorger.doc

Partager cet article

Repost 0
Published by SNESUP EVRY - dans snesup-evry 2007
commenter cet article

commentaires

Etat de la mobilisation Univ

Notre camarade Sequinot de Lille tient à jour l'état de la mobilisation dans les universités et les IUT. Cliquez sur le lien:

http://www.univ-lille1.fr:80/snesup59-62/mobilisation/

Recherche

Archives